Célestin Bedzigui détruit le maire de Monatélé : « Qu’il aille chercher le poste de ministre en brandissant le nom de Kamto s’il veut »

Rien ne va plus entre Célestin Bedzigui, et Parfait Mbassi Bessala, respectivement premier adjoint et maire de la commune urbaine de la ville de Monatélé chef-lieu du département de la Lékié. L’objet de la discorde, la tentative de réception des dons de l’association Survie Cameroun de Maurice Kamto par le président national du Parti pour l’Alliance Libérale (PAL).

Célestin Bedzigui (c) Droits réservés

Après plusieurs altercations épistolaires avec les militants du RDPC de la localité, Célestin Bedzigui dans la suite logique de cette affaire, a accordé une interview à Luc Ngatcha sur la Radio ABK pour apporter des éclairages sur ses motivations à vouloir réceptionner les dons à polémiques du MRC à Monatélé.

Si affirme n’avoir jamais eu l’intention de faire chemin avec le RDPC, il ne manque pas d’étaler ses rapports avec le patron de l’exécutif communal de Monatélé : « Le Maire de Monatélé et moi, c’est l’eau et le feu. Je ne veux pas étaler les insuffisances de ce Monsieur sur la place publique. Je suis Président d’un parti politique et il n’est même pas Président d’une section du RDPC. Il peut être patron de Bedzigui ? Il ose parler d’insubordination ? Qu’il aille chercher le poste de ministre en brandissant le nom de Kamto s’il veut... Il n’a aucune vision pour la gestion du Coronavirus... Je ne m’alignerai jamais sur la vision du RDPC », fulmine-t-il.

L’homme politique dans la foulée explique qu’il a engagé une campagne de recherche des dons auprès du ministère de la Santé et des associations parmi lesquelles Survie Cameroun de Maurice Kamto. « J’ai déjà reçu des dons, et Survie Cameroun m’a répondu positivement en disant qu’ils mettront à ma disposition des dons. J’ai déjà reçu cinq donateurs qui se sont manifestés », a-t-il fait savoir.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !