Victime d’une agression, le journaliste Marc Chouamo relate les faits

Le journaliste sportif officiant dans la chaîne de télévision privée Canal2 international a été agressé ce matin 06 février 2020 à Douala.

Marc Chouamo (c) Droits réservés

Marc Chouamo a été pris dans les mailles d’un groupe de jeunes délinquants cagoulés au petit matin dans la cité capitale économique où il réside. C’est la victime elle-même qui en a fait le témoignage via son compte Facebook officiel.

«J'ai subi une agression à mains armées près qu'au petit matin. Argents, portefeuille, téléphone ont été emportés par de jeunes hommes cagoulés avec des Kalash et poignard. Conséquence, je suis injoignable. J'ai vu defiler ma petite vie en quelques secondes. Le Seigneur est miséricordieux», raconte le commentateur sportif de la chaîne nationale privée Canal 2 international sur Facebook.

La recrudescence des agressions à l’endroit des hommes de médias

Il n’est guère sans importance de rappeler qu’il y a de cela quelques jours, le patron de Radio Sport Info (RSI), Martin Camus Mimb, a connu un sort similaire dans son domicile à Douala comme l’écrivait précédemment Lebledparle.com. Ligoté, le célèbre reporter de matches lors des deux dernières Coupe du monde de football a été dépossédé de plusieurs biens matériels et d’une grosse somme d’argent par ses gourous.

Cette fois, c'est au tour du jeune Marc de vivre les mêmes turpitudes à quelques jours du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) au pays des lions indomptables.

Au demeurant, il y a lieu de relever que dans le premier cas comme dans le second, les deux hommes n’ont pas été atteints sur le plan physique.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !