Cameroun : La ville de Douala en état d’alerte

Des jeunes gens armés auraient investi les rues de la capitale économique, semant désordre et désarroi.

illustration (c) Droits reservéss

Selon notre source, ce n’est pas la première qu’un tel phénomène se produit dans la ville de Douala.

L’année dernière déjà, le même gang nommé « les Microbes » avait semé la terreur dans les rues de la ville pendant près de 3 jours. Mais le groupe cette fois a été dispersé par les forces de l’ordre aux alentours du quartier Déïdo.

Le retour au calme quel que soit sa vitesse d’exécution pose toujours l’épineux problème de la canalisation des jeunes et l’exploitation de leur potentiel, sans oublier de l’autre côté la peur bleue qui habite les populations qui craignent une récidive (pas exclue) de la bande de « jeunes surexcités ».  

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !