Antaga Nji démantèle une société secrète se faisant passer pour une entreprise de gardiennage

Le ministre de l’Administration territoriale somme la «pseudo» structure de gardiennage «Delta protector agency» de cesser de mener ses activités.

Paul Atanga Nji (c) Droits réservés

À travers un communiqué  rendu public mardi 10 décembre 2019, le ministre de l’Administration territoriale (Minat) a informé l’opinion nationale que l’entreprise de gardiennage «Delta protector agency» est interdite de toutes activités sur le territoire camerounais. Dans ce courrier officiel, Paul Atanga Nji indique que ladite société ne dispose pas d’agrément pour exercer les activités liées au gardiennage et dénonce également le fait que celle-ci fait usage d’un uniforme similaire à celui des Forces de maintien de l’ordre.

Le Minat n’a pas manqué de faire part de ses doutes concernant les réels ambitions de l’entreprise qui fait polémique. «Les agissements de cette structure, s’agissant notamment du mode de formation de ses agents font croire à l’existence d’un agenda caché», écrit- il.

Tout en demandant aux responsables de «Delta protector agency», de cesser leurs activités, Atanga Nji rappelle la loi qui régit les sociétés de gardiennage. Le ministre cite la loi n°97/021 du 10 septembre 1997 relative aux sociétés privées de gardiennage, telle que modifiée et complétée par la loi n°2014/27 du 23 décembre 2014 et de son décret d’application n°2015/407 du 16 septembre 2015. Pour reprendre son fonctionnement la société indexée devra simplement se conformer à la réglementation en vigueur.

Lebledparle vous propose ci-dessous le communiqué intégral de Paul Atanga Nji

communiquee.jpeg

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !