Cameroun: Le Maire de Buea impliqué dans une fusillade ce lundi à Douala

On a désormais plus de détails sur les événements de l’hôtel SAWA de cette fin d’après-midi.

Illustration - DR

L'hôtel Sawa, dans le quartier de Bonanjo à Douala, a été le théâtre d'une intervention militaire lundi 24 septembre dans l'après-midi.

Contrairement aux informations diffusées par l’ambassade de France, en journée et qui faisaient état d’une attaque de 05 malfrats dans le prestigieux hôtel de Douala, le gouverneur du Littoral parle d’ « une alerte qui s'est avérée fausse ».

Selon plusieurs informations concordantes, il s’agissait d’un incident entre les gardes du corps de Patrick Ekema, maire de Buea, apprend Lebledparle.com.

Le maire de Buea et les hommes armés assurant sa sécurité rapprochée étaient au bord de la piscine lorsqu’une alerte a été donnée par un informateur, inquiet de voir ces hommes avec des armes.

« L’informateur qui a alerté les éléments des forces de défense ne savait pas que ces gens étaient autorisés à porter ces armes. Les militaires ont tiré en l’air et ont demandé à tout le monde de se mettre au sol, afin de procéder à une identification. Ils se sont ainsi rendu compte que ces gens avaient le droit de posséder des armes. Ils en ont profité pour procéder à une fouille de routine dans le reste de l’hôtel. Il n’y a eu aucune attaque comme cela a pu circuler. » Rapporte le Gouverneur à Jeune Afrique.

Une protection nécessaire a été requise pour le Maire de Buea depuis que sa ville est au cœur de la crise socio-politique qui secoue les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Dans un communiqué diffusé ce 24 septembre Ivaha Diboua tient à rassurer les populations. « le Gouverneur de la région du Littoral tient-il à rassurer les occupant dudit hôtel en particulier et les populations de la région en général que le dispositif de sécurité demeure réactif ainsi que le prouve la promptitude avec laquelle cet incident a été géré et circonscrit. »

Tout est donc bien qui finit bien, à quelques jours de la présidentielle du 7 octobre.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter