Cameroun/crise anglophone : Enlèvement d’un proviseur à Bamenda ce jeudi

La première semaine de la rentrée scolaire continue toujours d’être perturbée dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest. Lebledparle.com, a appris qu’un proviseur ce jeudi 6 septembre 2018.

Vue de Cow Street à Bamenda, le 23 juillet 2007 © Rbairdpcam/CC/Flickr

Il s’agit du Proviseur du lycée de Macon à Bamenda. Il a été enlevé ce matin par des inconnus, ainsi que trois de ses enseignants, d’après notre source.

Depuis lundi dernier la reprise de l’école est menacée dans les deux régions anglophones du Cameroun. Dans un communiqué rendu ce mercredi 5 septembre 2018, le ministre de la Communication a dressé le bilan des différents incidents enregistrés et a aussi transmis le message du Chef de l’Etat.

Dans la région du Nord-Ouest, il y a eu lundi 3 septembre, l’assassinat du directeur d’une école à Bamali dans le département du Ngoketunja, puis l’attaque du collège presbytérien pour filles de Bafut dans la Mezam, avec l’enlèvement de six élèves et du principal dudit établissement. D’après nos sources, il est libre depuis ce mercredi, mais il est sous soins à l’hôpital.

Dans la région du Sud-Ouest et cette fois-ci le mardi 4 septembre, le Mincom rapporte l’attaque du lycée de Melim dans la ville de Kumbo par une dizaine d’individus. Ce mardi également, le collège Saint Joseph Sasse de Buea (Sud-Ouest) subissait une attaque, repoussée par les forces de défense. Du côté de Kumbo, l’économe du collège Oberta, qui se rendait à son lieu de service, a été attaqué et ses effets ont été emportés par ses agresseurs.

Pour rappel, le Fon de Bafut dans la région du Nord-ouest enlevé ce mardi 4 septembre par des hommes armés, est de retour à la chefferie, selon le communiqué  de son palais.

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !