Mondial Féminin France 2019 : Qui sont les trois binationales dans la pré-sélection du Cameroun ?

Le sélectionneur de l’équipe féminine du Cameroun Alain Djeumfa a dévoilé samedi 4 mai 2019, une liste de 26 joueuses pour le dernier stage de préparation avant la Coupe du monde en France (7 juin au 7 juillet). Trois d’entre elles rejoignent la sélection pour la première fois. Il s’agit de la défenseure de Montpellier Easther Mayi Kith plusieurs fois convoquée dans les équipes de jeunes du Canada, d’Estelle Laura Johnson joueuse de Sky Blue aux Etats-Unis née Outre-Atlantique et Michaela Abam, milieu de terrain du Paris FC ancienne internationale américaine chez les jeunes.

Lionnes indomptables - DR

Depuis sa nomination comme entraîneur sélectionneur de l’équipe nationale féminine du Cameroun, une grande partie du travail d’Alain Djeumfa a consisté à séduire les joueuses d’origines camerounaises susceptibles de renforcer les Lionnes indomptables. Il a rassuré trois joueuses (Michaela Abam, Easther Mayi Kith et Estelle Johnson) des conditions qui les attendent au Cameroun.

Ce d’autant plus que les joueuses en question étaient motivées principalement par le choix du cœur et notamment celui de jouer pour la sélection nationale du pays de leurs parents. Mais également, par le challenge sportif qui leur permet de participer à des compétitions internationales de grande envergure telles que la Coupe du monde, les Jeux Olympiques et la Coupe d’Afrique des nations.

Parmi les recrues, Michaela Abam est la plus heureuse. Convoquée lors de la Can féminine Ghana 2018, l’américano-camerounaise n’avait pas pu jouer. Une erreur administrative ayant freiné son changement de nationalité sportive.  Née de parents camerounais à Houston le 12 juin 1997, Michaela Abam a évolué dans les sélections de jeunes des États-Unis (sélections des moins de 17 ans, des moins de 18 ans, et des moins de 20 ans), avant de faire le choix de défendre les couleurs camerounaises. La puissante attaquante de Paris Fc (10 apparitions et un but cette saison) devrait beaucoup apporter dans l’animation offensive des Lionnes.

Michaela Abam et Enganmouit - DR

Franchir le cap des huitièmes de finale

Le site allez les lions présente la défenseure de Montpellier Easther Mayi Kith comme étant une joueuse prometteuse. Née au Québec de parents camerounais le 28 mars 1997, elle a joué dans la sélection du Canada des moins de 17 ans, avant de choisir de rejoindre la terre de ses ancêtres. Bien qu’elle n’ait disputée qu’un match avec son nouveau club Montpellier, elle traîne une bonne expérience obtenue lors de son passage dans le championnat universitaire américain. En effet, la néo-Lionne indomptable a disputé plus de 70 matches avec West Virginia University, club dans lequel a également évolué avec Michaela Abam.

Mayi Kith - DR

Estelle Johnson née d’une mère camerounaise dans l’Etat du Colorado aux Etats-Unis le 21 juillet 1988 aurait pu être la coéquipière de Michaela Abam si elle était arrivée à Sky Blue la saison dernière, mais c’est finalement dans la tanière des Lionnes qu’elles se rencontreront. L’expérimentée défenseure de 30 ans, devrait contribuer à rendre hermétique la défense des Lionnes Indomptables. Entre la saison 2010 et 2019, elle est passée par six clubs Philadelphia, Sydney, New York Flash, Washington Spirit et Sky Blue. Deux fois meilleures joueuses du championnat américain, la défenseure camerounaise a disputé 146 matches depuis le début de sa carrière.

Estelle Johnson - DR

Le programme des Lionnes indomptables indique qu’elles entrent en stage ce mardi 7 mai au Centre d’excellence de la Caf à Mbankomo. Elles vont jouer un match d’au revoir ce mardi au stade de l’université de Ngoa-ekelle, contre une sélection féminine de l’Anafoor, avant de mettre le cap sur l’Espagne le 15 mai, pour deux semaines d’acclimatation. En Espagne, les Camerounaises disputeront deux matches amicaux dont un, le 17 mai contre la sélection nationale d’Espagne, et un autre, vers le 20 mai, contre un club local qui reste à déterminer. La liste définitive des 23 Lionnes qui disputeront ce Mondial français sera publiée deux semaines avant le début de la compétition qui démarre le 7 juin 2019. Sur les terrains français, le Cameroun qui espère se qualifier pour les quarts de finales va défier, au premier tour, le Canada, les Pays-Bas et la Nouvelle-Zélande.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !