Joseph Antoine Bell : «Avant le don du Président, j’étais déjà logé dans une maison avec des habitudes»

Chose promise, chose due. Le président de la république a annoncé qu’il offrait un logement social à chacun des 22 footballeurs camerounais qui ont disputé la Coupe du monde 1990. Au cours d’une cérémonie riche en couleur qui s’est tenue jeudi dernier au Palais des sports, les anciens Lions indomptables ont reçu les clés de leurs logements et, Bell en a profité pour lâcher un commentaire.

Joseph Antoine Bell (c) Droits réservés

Joseph Antoine Bell a accueilli avec contentement les clés du domicile à lui offert par Paul Biya bien que vivant déjà dans une grande et luxueuse demeure.

«Je suis heureux comme un enfant. Cet appartement me sera très cher et le problème n’est pas que j’aille emménager, parce que je vis déjà quelque part avec des habitudes. Vous pensez que le chef de l’État avant de nous donner ces appartements ne savait pas que nous vivons déjà quelque part», a déclaré l’ancien gardien de but de l’Olympique de Marseille.

A ceux qui critiquent le cadeau du Chef de l’Etat, Bell répond qu’«un don ne se commente pas, il se reçoit…Les primes de la compétition, nous les avons reçu. Je suis allé visiter cet appartement pas pour le juger mais pour le situer. Déjà que je n’ai pas attendu ce don pour être logé», a t-il expliqué

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !