Marafa Hamidou Yaya propose une Co-organisation de la CAN 2019 avec le Nigeria et le Tchad

Selon l’ancien Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, cela permettrait de faire «une économie équivalente au budget de l'éducation, qui pourra être employée à préparer l'avenir de nos jeunes et à équiper nos troupes et nos services de sécurité».

 

Marafa Hamidou YAYA - DR

 

Même derrière les barreaux, l’ancien Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Marafa Hamidou Yaya  ne rate pas une occasion de faire parler de lui. En effet, l’ex Minatd vient de publier une nouvelle lettre dans laquelle il évoque la loi de finances 2016 et précisément les 550 milliards de Fcfa que le Cameroun compte affecter dans le budget 2016 à la construction des infrastructures nécessaires à l’organisation des Coupes d’Afrique des Nations 2016 et 2019.

Selon Marafa Hamidou Yaya «les 550 milliards de CFA alloués aux CAN représentent plus que le budget de l'éducation (éducation de base, enseignements secondaires et enseignement supérieur mis ensemble) en 2016, qui s'élèvera à 499 Milliards». Insoutenable pour l’ancien Secrétaire général de la Présidence de la République qui pense que «cette dépense, cet investissement sans lendemain, qui profitera majoritairement à des entreprises étrangères et qui, puisque nous sollicitons l'aide de la Chine pour l'assumer, creusera notre endettement».

Afin de limiter les dépenses, il soutient que le Cameroun pourrait «partager la CAN 2019 avec nos voisins et frères d'arme dans la lutte contre Boko Haram: le Nigeria et le Tchad. Ces deux pays disposent chacun d'un grand stade ainsi que d'infrastructures hôtelières adaptées. Un tel partage de la CAN ne coûterait pas, ou peu, d'investissements supplémentaires», lit-on dans les colonnes du journal Le Jour édition du lundi 07 décembre 2015.

En ce qui concerne la CAN 2016, «le Cameroun pourrait organiser la CAN féminine avec les stades qui sont déjà en cours de réhabilitation et d'aménagement», propose l’ancien ministre aujourd’hui incarcéré dans l’une des cellules du Secrétariat d’Etat à la Défense.

Pour Marafa Hamidou Yaya, une co-organisation de la CAN 2019 permettrait au  Cameroun de faire «une économie équivalente au budget de l'éducation, qui pourra être employée à préparer l'avenir de nos jeunes et à équiper nos troupes et nos services de sécurité ; un resserrement de nos liens avec nos frères nigérians et tchadiens, dont Boko Haram veut nous désunir. Notre fierté nationale peut aussi s'exprimer par ce choix de la raison et de la fraternité», écrit-il.

 

Newsletter :
Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !



abonnement gratuit lebledparleX

Abonnement Newsletter