Society

    

    Crise anglophone : Les forces de sécurités repoussent des attaques dans la ville de Bamenda 

    Le lundi 9 Mars n’a pas été jour ordinaire pour les forces de Police de la ville de Bamenda : plusieurs de leurs bases ont été attaquées par des hommes armés.

    illustration (c) Droits reservéss

    En effet, plusieurs commissariats de la ville ont été cibles d’attaques simultanées : les unités de police de la Division Régionale de la Police Judiciaire du Nord-Ouest (DRPJ/NO), le commissariat Central numéro 3 et le Poste de Contrôle des ESIR, étaient particulièrement ciblées par ces hommes armés.

    Quelques heures auparavant, une explosion en plein défié du 8 mars interrompait momentanément la cérémonie et les investigations ont permis de mettre la main sur des présumés coupables de cet acte ignoble.

    La nouvelle charge contre les Forces de sécurité par ces hommes armés visait-elle la libération des suspects interpellés ou la prise de quelques armes ? Seules les investigations de en cours nous le diront.

    Mais malheureusement pour  ces derniers, la riposte des forces de police a été immédiate, ferme et à la hauteur de la menace.

    Selon Château News qui relaye l’information, aucune victime n’a été enregistrée après les échanges de tirs entre les forces de police et les assaillants, à la suite desquels la Police a pris le dessus.

    Newsletter :
    Déjà plus de 6000 inscrits !

    Recevez chaque jour par email,
    les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !