Cameroun : Aux abois, le secteur privé pose de nouvelles conditions

Au cours d’une rencontre qui a eu lieu ce matin à Douala, le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) a indiqué qu'il faudra d'autres mesures pour assurer la survie des entreprises dans un contexte économique affaibli par une crise sanitaire.

De nouvelles mesures ont été envisagées par le Gicam au terme de la réunion de ce jour. Entre autres mesures souhaitées, le prolongement sur l'ensemble de l'année des mesures de soutien annoncées le 30 juin 2020. La suspension jusqu'à la fin de l'exercice 2020 des contrôles fiscaux, Cnps, douaniers de toutes natures, diligentés par d'autres administrations. La poursuite du remboursement systématique des crédits TVA avec accélération de la procédure de validation. La balle se situe désormais dans le camp du gouvernement.

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !