Cameroun : L'inspecteur qui aidait Boko Haram risque la peine de mort

Un policier  qui aidait les combattants de la secte islamiste nigériane a été arrêté à Maroua, cette semaine, a appris koaci de source médiatique. Selon ces informations , l’inspecteur principal de police Abdoulaye Farikou, a été mis aux arrêts sur ordre du procureur de la république de la cour d’appel de Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord, par ce qu’il aidait les islamistes de Boko Haram.

Abdoulaye Farikou délivrait les cartes nationales d’identité camerounaise aux membres de Boko Haram. Il aurait aidé 2 500 combattants de la secte nigériane à se faire passer pour des camerounais, ou à résider en terre camerounaise.

L’inspecteur principal de police Abdoulaye Farikou arrêté par les forces du Bataillon d’intervention rapide (Bir), a été transféré à Yaoundé, où il sera jugé par le tribunal militaire.
Abdoulaye sera jugé par la loi anti terrorisme récemment votée par le parlement qui punit de la peine de mort les complices de terrorisme au Cameroun.

© Koaci

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !