in

Émeutes de Kondengui : Urbain Olanguena Awono confirme n’avoir porté plainte contre personne

Urbain Olanguena Awono 1

C’est en tout cas ce qui ressort d’un démenti rédigé par son avocat Me Claude Richard Adsamba et dont Lebledparle.com a obtenu copie.


Urbain Olanguena Awono 1
Urbain Olanguena Awono – capture photo

Selon diverses sources réputées crédibles ni Inoni Ephraim, ni Urbain Olanguena Awono encore moins Iya Mohamed n’ont porté plainte contre la quarantaine de leurs co-détenus anglophones et militants du MRC cités à comparaître par le ministère public devant le tpi de Yaoundé. Des proches desdits anciens ministres et hauts commis de l’Etat déclarent à l’unisson que chacun d’eux leur a exprimé leurs surprises de voir leurs noms cités dans le rôle de l’audience correctionnelle de ce jour comme étant les plaignants constitués parties civiles.

Du moins pour l’ancien ministre de la santé publique, Urbain Olanguena Awono. Il n’a jamais porté plainte contre qui que ce soit à l’issue des événements du 22 juillet dernier à la prison de Kondengui où lui-même ainsi que d’autres détenus ont subi une agression de personnes non identifiées, comme l’indique le démenti rédigé par son avocat Me Claude Richard Adsamba.

<< Olanguena a été sérieusement tabassé, blessé et volé. Il n’y a pas de doute. C’est le Procureur qui a mis son nom comme plaignant sur ‘le dossier et sur le rôle (liste des affaires). Le dossier a été renvoyé sans qu’on entre dans les débats. Les journalistes ont ils eu tort de faire confiance au procureur ? Tu es mieux placé pour répondre à cette question. Autre détail, nous mêmes les avocats avons été illégalement empêchés de voir et d’assister nos clients à plus forte raison, les journalistes. Où le journaliste devait recouper cette information?. J’étais à l’audience, je peux te dire quand on a appelé le dossier, on a bien lu “affaire Ministère Public et Inoni et autres contre…>> ,ME Claude ASSAMBA

Cette affaire a fait la Une du sérieux quotidien Mutations ce mercredi 7 août 2019. Ce démenti devrait paraître dans l’édition de Mutations de ce jeudi 8 août 2019. La défense de l’ancien haut commis de l’Etat dénonce une manipulation à des fins inavouées.

mutattions mercredi
Une de Mutations – capture photo

Des proches de l’ancien PM Inoni Ephraim et l’ancien DG de la Sodecoton, tous détenus à la prison centrale de Yaoundé, affirment tout autant n’avoir engagé aucune plainte. Néanmoins pour ces deux derniers, aucune sortie officielle n’a jusqu’ici eu lieu.

Cette autre affaire de plainte rappelle une autre antérieure attribuée à un détenu deja condamné à une lourde peine contre l’ancien ministre Marafa Hamidou Yaya. Fin 2012 – début 2013, le parquet de Yaoundé sortit une plainte en diffamation attribuée à John Fru Ndi pour des événements de février 2008. Alors Minatd, Marafa Hamidou Yaya avait déclaré sur la CRTV que le leader du SDF avait été aperçu à Bamenda conduisant les opérations de casse avec l’assassin présumé du boucher français à bord de sa voiture. Une déclaration qui avait suscité un tollé dans les rangs de l’opposition en général, du SDF en particulier. À des proches l’ex minatd confia alors fait foi aux rapports envoyés par ses collaborateurs sur le terrain en charge de la sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Paul Daizy Biya

Cameroun : Paul Daizy Biya écrit à son “père” Paul Biya pour annoncer sa candidature à la Mairie de Yaoundé 5

enfant tue en civ

Cote d’Ivoire :  Un enfant tué en pleine festivité d’indépendance à Abidjan