in

Douala : Une femme jette son bébé dans les toilettes

Douala : Une femme jette son bébé dans les toilettes

Après avoir jeté le nouveau-né dans les toilettes, elle s’est rendue à l’hôpital de district Logbaba prétexté qu’elle a été victime d’une fausse couche. La scène s’est déroulée dans le 3e arrondissement plus précisément au quartier Yassa. 


Douala : Une femme jette son bébé dans les toilettes
DR

En effet, les voisins ont été alertés par les cris du bébé dans la fosse des toilettes de sa mère. Les voisins vont tenter en vain de sortir le bébé des  toilettes. Ils ont confronté dans cette démarche par le bailleur. C’est ainsi qu’ils  vont finalement appeler les forces de maintien de l’ordre pour les aider dans le sauvetage du bébé de sexe féminin, avec l’appui des sapeurs-pompiers.

« Lorsqu’elle est arrivée ici prétextant une fausse couche nous avons constaté que son appareil génital était très ouvert pour une fausse couche d’un bébé de deux mois. Elle va déclarer que c’est plutôt un enfant de six mois qu’elle vient de perdre. Après quelques instants, un inspecteur est arrivé ici il a donné son nom en nous signifiant qu’on a retrouvé un enfant dans ses toilettes », a déclaré Hortense Talla, la sage-femme de l’hôpital de District de Logbaba, au micro de Radio Balafon.

Le bébé est en vie grâce au service médical de l’hôpital de district de Logbaba. Et l’auteur de l’infanticide va répondre de ses actes devant les forces de l’ordre. « Le bébé est entièrement pris en charge par l’hôpital. La famille est arrivée à l’hôpital quelques heures plus tard. Elle s’est aussitôt saisie de la prise en charge complète du nouveau-né. Quant à la mère du bébé, elle suivra les forces de maintien de l’ordre après son rétablissement », affirme Hortense Talla, une fois de plus au micro de nos confrères de Radio Balafon.

Selon certaines indiscrétions, la mère, présumée auteure de l’infanticide envisageait de sortir du Cameroun par la Guinée Equatoriale. L’auteur de sa grossesse était d’ailleurs hors du Cameroun. Installée ici au Cameroun chez un autre homme, sa grossesse presque invisible a été révélée par cette mésaventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : l’Université de Dschang a produit 109 docteurs en 2018

    Cameroun : l’Université de Dschang a produit 109 docteurs en 2018

    [VIDEO]Christian PENDA  EKOKA : " La vérité de urnes sera rétablie et nous y travaillons "

    [VIDEO]Christian PENDA  EKOKA : ” La vérité de urnes sera rétablie et nous y travaillons “