in

Donald Trump annonce la mort du chef de l’organisation État islamique Abou Bakr al-Baghdadi

Donald Trump annonce la mort du chef de l’organisation État islamique Abou Bakr al-Baghdadi

Le chef de Daesh a été tué le 27 octobre 2019 à la suite d’une opération américaine dans le nord-ouest de la Syrie, a annoncé dimanche, Donald Trump.

Donald Trump annonce la mort du chef de l’organisation État islamique Abou Bakr al-Baghdadi
Abou Bakr al-Baghdadi © Droits réservés 

 « Les forces spéciales américaines ont réalisé une opération compliquée. Un grand nombre de compagnons d’al-Baghdadi ont été tués pendant l’opération », a attesté le chef de l’État américain lors d’une allocution depuis la Maison blanche.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”en” dir=”ltr”>Last night, the United States brought the world&#39;s number one terrorist leader to justice. President <a href=”https://twitter.com/realDonaldTrump?ref_src=twsrc%5Etfw”>@realDonaldTrump</a> addresses the death of Abu Bakr al-Baghdadi, the founder and leader of ISIS. Full remarks: <a href=”https://t.co/3ucibNVOU8″>https://t.co/3ucibNVOU8</a> | More: <a href=”https://t.co/b4fBx9qyY6″>https://t.co/b4fBx9qyY6</a> <a href=”https://t.co/odrheyNRtc”>pic.twitter.com/odrheyNRtc</a></p>&mdash; Department of State (@StateDept) <a href=”https://twitter.com/StateDept/status/1188497058262446080?ref_src=twsrc%5Etfw”>27 octobre 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Le chef de l’EI, autoproclamé en 2014, « est mort comme un chien », précisé le numéro 1 des Etats-Unis. « Il n’est pas mort comme un héros, il est mort comme un lâche », a-t-il martelé, formulant qu’Abou Bakr al-Baghdadi s’était fait exploser avec sa « veste » chargée d’explosifs, alors qu’il s’était réfugié dans un tunnel creusé pour sa protection. « Trois de ses enfants sont morts avec lui », a ajouté le président américain.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”en” dir=”ltr”>Thank you to the service members, military leaders, and agency officials who were critical to the success of this mission. <a href=”https://t.co/Az8DYZDqtW”>pic.twitter.com/Az8DYZDqtW</a></p>&mdash; The White House (@WhiteHouse) <a href=”https://twitter.com/WhiteHouse/status/1188480374688698372?ref_src=twsrc%5Etfw”>27 octobre 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Peu avant cette annonce, Donald Trump avait publié un message laconique sur Twitter : « Quelque chose d’énorme vient de se passer ! », avait-il écrit.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”en” dir=”ltr”>Something very big has just happened!</p>&mdash; Donald J. Trump (@realDonaldTrump) <a href=”https://twitter.com/realDonaldTrump/status/1188264965930700801?ref_src=twsrc%5Etfw”>27 octobre 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Affaire Bolloré : Martin Camus Mimb s'en prend à l’élite gouvernante du Cameroun

    Affaire Bolloré : Martin Camus Mimb s’en prend à l’élite gouvernante du Cameroun

    Aimé Cyprien Olinga : « Les élections sans réformes préalables du code électoral vont créer un chaos généralisé au Cameroun »

    Aimé Cyprien Olinga : « Les élections sans réformes préalables du code électoral vont créer un chaos généralisé au Cameroun »