in

Didier Ovono : face au Cameroun «L’arbitre aurait pu siffler un pénalty… On est un petit pays»

Didier Ovono

Après l’élimination du Gabon au premier tour de la CAN 2017 face au Cameroun, le gardien des Panthères est très en colère.


Didier Ovono
Didier Ovono – DR

Après cette élimination, qui est une première depuis celle de la Tunisie en 1994 , le gardien Didier Ovono ne s’est pas retenu au micro de Canal+, le sociétaire d’Ostende a tiré droit sur le niveau de l’arbitre.

Pour lui l’arbitre aurait du siffler un penalty en 2e période entre l’attaquant gabonais et un défenseur camerounais. «Ça fait mal quand tu es le pays organisateur, tu fais trois matchs nuls. C’est triste pour le pays. Pour moins que ça, l’arbitre aurait pu siffler un penalty sur Denis Bouanga», a déclaré le gardien de But Ovono.

 «Je tiens à souligner qu’en 2015, on a joué contre le pays organisateur et à chaque match, il (la Guinée Équatoriale, NDLR) a bénéficié d’un penalty que tout le monde a critiqué. Aujourd’hui, on a un vrai contact sur Denis Bouanga, on ne siffle pas. Emerick Aubameyang est ceinturé, l’arbitre  prend le temps de dire au défenseur camerounais de ne plus le refaire. Mais quelque part, je dirais qu’on est un petit pays c’est vrai, on a quand même le courage d’organiser deux fois de suite la Coupe d’Afrique et on sort parce qu’on a des décisions arbitrales qui nous font défaut», argue t-il.

Le footballeur reconnait tout de même que l’équipe n’est pas encore au point et doit encore progresser. «On n’a pas fait ce qu’il fallait. On a beaucoup de jeunes, ils vont apprendre», dit-il.

La presse Gabonaise et internationale a longtemps décrié la qualité de la préparation des Panthère avec un sélectionneur arrivé deux semaines avant le début de la compétition. Ce que reconnait aussi Emrick Aubayeyang. “Je pense que nous étions plus forts que tous les autres équipes du groupe, mais il s’agit de tout, de la préparation, du changement d’entraîneur, ce n’était pas facile. “.  A reconnu  l’attaquant de Dortmund  après le match face aux Lions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Tumi.jpg

    Christian Tumi : «Il n’y a personne qui aime ce pays plus que d’autres, parmi les Camerounais»

    Aliou-Cissé.jpg

    Can 2017 – Aliou Cissé : « le Cameroun ne peut être que favori » face au Sénégal