in

Décès de Samuel Wazizi : L’armée camerounaise donne sa version des faits

Décès de Samuel Wazizi : L'armée camerounaise donne sa version des faits

Selon un communiqué du ministère de la Défense, lu au journal de 13 sur les ondes de la radio nationale, le journaliste Samuel Wazizi dont le décès défraie la chronique dans la presse camerounaise aujourd’hui, est décédé le samedi 17 aout 2019 à l’hôpital militaire de Yaoundé des suites de maladie.


Décès de Samuel Wazizi : L'armée camerounaise donne sa version des faits
Cyrille Atonfack (c) Droits réservés

Le gouvernement a réagi aux accusations portées contre lui sur la mort du journaliste Samuel Wazizi. À en croire le communiqué du capitaine de frégate Cyrille Atonfack, le journaliste a été arrêté le 3 aout 2019 par les forces de défense camerounaise lors d’une opération de terrain.

Non loin du récit présenté par le journal Essingan dans son numéro en kiosque le 5 juin 2020, Samuel Wazizi, apprend-on, « menait des actions de ravitaillement et assurait la logistique » d’au moins trois groupes terroristes dans la partie anglophone.  

Au moment de son interpellation, poursuit le communiqué du Mindef, il était malade. C’est dans cette mesure qu’il fut transféré à Yaoundé dans un état déjà « inquiétant ». Il décède finalement à l’hôpital militaire de Yaoundé le 17 aout 2019. « Son certificat de décès est établi et sa famille a été informée », apprend lebledparle.com dans le communiqué.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Huit morts sur l’axe Ngaoundéré-Touboro

    Ce qu’avait dit Paul Biya au sujet de la succession de gré à gré au Cameroun

    Ce qu’avait dit Paul Biya au sujet de la succession de gré à gré au Cameroun