in

Cyrille Kemmegne aux élites des Hauts-plateaux : « Vous ne vous battez que pour vos strapontins et vos prébendes »

Cyrille Kemmegne aux élites des Hauts-plateaux : « Vous ne vous battez que pour vos strapontins et vos prébendes »

Le samedi 22 février 2020, le chef d’Etat français a dénoncé « des violations des droits de l’homme intolérables » au Cameroun, promettant de mettre «la pression » sur Paul Biya pour que «la situation cesse ». Il répondait à un activiste camerounais qui l’avait interpellé lors du salon de l’agriculture.


Cyrille Kemmegne aux élites des Hauts-plateaux : « Vous ne vous battez que pour vos strapontins et vos prébendes »
Cyrille Kemmegne – capture photo

Le dimanche 23 février 2020, les élites du département des Hauts-plateaux se sont réunis sous la houlette du Pr. Luc Sindjoun, membre titulaire du comité central du RDPC et conseiller spécial à la présidence de la république pour signer une motion de soutien au Chef de l’Etat comme l’a rapporté Lebledparle.com dans un précédent article.

Sur son mur Facebook, le mardi 25 février 2020, Cyrille Kemmegne, journaliste et fils du département des Hauts-plateaux s’est prononcé sur cette motion de soutien, en indiquant que les élites de ce département ne parlent pas au nom des fils de cette contrée, qu’ils luttent plus pour leurs intérêts. « Lorsqu’on passe au tamis ou au crible de la critique votre sortie foireuse, il appert clairement que vous ne vous battez que pour vos strapontins et vos prébendes. Votre motion de soutien saugrenu, farfelu et bâclé ne trahit ni plus plus ni moins votre éternelle gourmandise. Savez-vous combien vous jetez le discrédit sur tout un département pour être mis en lumière aux yeux de l’homme dont vous êtes les créatures, selon vos propres termes ? », a écrit Cyrille Kemmegne.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte.

HONTE AUX SOIT-DISANT ÉLITES ET FORCES VIVES DES HAUTS-PLATEAUX

VOTRE MOTION DE SOUTIEN À PAUL BIYA EST SANS OBJET

Il sied que nous, fils et filles originaires du département des Hauts-Plateaux, répondions sans ambages à une poignée d’individus qui se sont retrouvés à la va-vite à Baham, pour pondre une motion de soutien au nom de notre département. À ces prétendues élites et forces vives, je voudrais simplement rappeler que, des fois, <<la parole est d’argent et le silence d’or>>. Après la mise à nu de votre créature Paul Biya par l’emblématique compatriote << Calibri Calibro>> et le président français Emmanuel Macron, il ne vous restait plus qu’une seule chose à faire : battre votre coulpe et faire profil bas. Vous auriez dû nous sevrer de la bêtise que vous avez pompeusement baptisée<< Motion de soutien des élites et forces vives des Hauts-Plateaux à Paul Biya>>. Au nom de quel département parlez-vous ? Nous sommes, certes, au crépuscule d’un probable remaniement ministériel, d’une redistribution des cartes et du partage très attendu par vous du gâteau national, après votre parodie d’élections du 9 février dernier. Mais de grâce, pataugez tranquillement dans la gadoue sans y entraîner l’ensemble des dignes populations des Hauts-Plateaux que vous ne représentez en rien. Mais alors en rien du tout ! Nous méritons mieux que les crachats que vous faites en l’air.

Lorsqu’on passe au tamis ou au crible de la critique votre sortie foireuse, il appert clairement que vous ne vous battez que pour vos strapontins et vos prébendes. Votre motion de soutien saugrenu, farfelu et bâclé ne trahit ni plus plus ni moins votre éternelle gourmandise. Savez-vous combien vous jetez le discrédit sur tout un département pour être mis en lumière aux yeux de l’homme dont vous êtes les créatures, selon vos propres termes ?

Nous, peuple des Hauts-Plateaux, disons non à cet absolu mépris. Mille fois non ! Sachez que, comme l’en

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Attaque de Ngarbuh : Au Conseil des droits de l'homme, le Cameroun persiste sur le bilan de cinq morts

    Attaque de Ngarbuh : Au Conseil des droits de l’homme, le Cameroun persiste sur le bilan de cinq morts

    Côte d’Ivoire : Malgré l’opposition de ses enfants, Alpha Blondy se marie à nouveau, la Tunisienne lui avoue son amour

    Côte d’Ivoire : Malgré l’opposition de ses enfants, Alpha Blondy se marie à nouveau, la Tunisienne lui avoue son amour