in

Curiosité : mort, Gérard Assouzo’o est parmi les signataires d’une motion de soutien à Paul Biya

Curiosité : mort, Gérard Assouzo’o est parmi les signataires d'une motion de soutien à Paul Biya

Décédé le 15 janvier, l’ancien Directeur marketing et communication à la Cameroon telecommunications (CAMTEL) fait partie des signataires du texte des « forces vives de la région du Sud » adressé au président de la République, a appris Lebledparle.com de Journal du Cameroun


Curiosité : mort, Gérard Assouzo’o est parmi les signataires d'une motion de soutien à Paul Biya
Capture écran 

Cette motion de soutien à problème est parue ce 13 mars dans les colonnes du quotidien gouvernemental Cameroon Tribune avec le nom de Benjamin Gérard Assouzo’o Bella, ancien militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti présidentiel.

Au sein du comité de rédaction de cette motion de soutien, l’on reconnait « un oubli ». « On avait pourtant toiletté cette liste (…) il y avait deux noms que nous avons retirés. Celui de Jean Fouman Akam, qui est passé membre du Conseil constitutionnel et le sénateur suppléant Ndinda Ndinda décédé. Pour Gérard Assouzo’o, c’est une omission qui s’est glissée dans le protocole de la motion » indique un membre du comité tel que le rapporte JDC.

Ce cas rappelle celui de Jean Fouman Akam, membre du Conseil constitutionnel, qui en mai 2018, se retrouvait ainsi dans une motion appelant le président Paul Biya à se présenter à la présidentielle d’octobre, alors membre du Conseil constitutionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ayah Paul Abine écrit à Equinoxe TV : « Les nombreux  prix (…) devraient vous faire savoir à quel point vous êtes chers au public »

    Ayah Paul Abine écrit à Equinoxe TV : « Les nombreux  prix (…) devraient vous faire savoir à quel point vous êtes chers au public »

    Crise anglophone : les motos-taxis de nouveau autorisées à Bamenda sous 5 conditions

    Crise anglophone : les motos-taxis de nouveau autorisées à Bamenda sous 5 conditions