in

Crise ivoiro-malienne : Alassane Ouattara demande au Mali de libérer sans délai ses soldats

Crise ivoiro-malienne : Alassane Ouattara demande au Mali de libérer sans délai ses soldats

C’est l’une des résolutions contenues dans le communiqué presse rendu public à l’issue de la réunion extraordinaire du conseil de sécurité en Côte d’ivoire tenue le mercredi 14 septembre 2022.

La Côte d’Ivoire a dénoncé un « chantage inacceptable » des autorités du Mali. Le gouvernement de la République de Côte d’Ivoire « exige la libération sans délai » des militaires ivoiriens arrêtés et détenus sur le sol malien. Cette réaction officielle du gouvernement ivoirien intervient après que les autorités maliennes ont conditionné la libération des 46 militaires ivoiriens à la remise par les autorités ivoiriennes des personnalités maliennes faisant l’objet d’un mandat d’arrêt.

Le président ivoirien Alassane Ouattara veut une réunion d’urgence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) sur la crise avec le Mali. Il a d’ailleurs instruit son ministre des affaires étrangères au fin de saisir la commission de la Cédéao à cet effet.

Il y a quelques semaines, les autorités maliennes avaient, dans « un geste humanitaire » accepté de libérer les trois femmes soldates du contingent. Arrêtés le 10 juillet, les soldats ivoiriens ont déjà passé deux mois au Mali. La médiation a permis la libération de trois soldates. Il rassure aussi les familles des soldats encore retenus, ainsi que le peuple ivoirien.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Yaoundé : Quatre voleurs d’un bébé de cinq mois aux arrêts

    Yaoundé : Quatre voleurs d’un bébé de cinq mois aux arrêts

    Arol Ketch : « André Marie Tala est la dernière personne qu’on peut accuser de tribalisme ou communautariste dans ce pays »

    Arol Ketch : « André Marie Tala est la dernière personne qu’on peut accuser de tribalisme ou communautariste dans ce pays »