in

Crise anglophone : L’armée annonce avoir libéré neuf otages et arrêté des ravisseurs

Crise anglophone : L’armée annonce avoir libéré neuf otages et arrêté des ravisseurs

C’est le résultat d’une opération menée par les forces de Défense et de sécurité dans la nuit du samedi 17 avril 2021.

Crise anglophone : L’armée annonce avoir libéré neuf otages et arrêté des ravisseurs
 Des élements de l’Armée camerounaise (c) Droits réservés

Des kidnappeurs arrêtés par l’Armée, des armes, munitions, engins explosifs improvisés et bien d’autres objets dangereux récupérés, neuf otages libérés (tous les hommes). C’est le bilan de l’opération conduite par le Général Nka Valère il y a deux jours à Pinyin, le plus grand village de l’arrondissement de Santa, département de la Mezam, Région du Nord-Ouest.

« Nos hommes ont conduit une opération de bouclage à l’issue de laquelle, ils ont pu libérer tous les otages, des civils au nombre de neuf. Il n y a eu aucune perte en vie humaine, tout s’est bien passé comme nous avons planifié » a expliqué le Général de brigade Nka Valère, Commandant la cinquième région militaire Interarmées, pendant la présentation des otages ce dimanche 18 avril 2021 à Bamenda, ville Chef-lieu du Nord-Ouest.

Selon l’autorité militaire, « Les mesures de sécurité ont été renforcées, nous faisons appel aux populations pour une franche collaboration avec les forces de défense et de sécurité », a-t-il confié à la presse.

Pour rappel, très souvent, hommes armés procèdent par les enlèvements des civils contre rançon non sans attaquer les éléments de l’Armée.

L’on se souvient le vendredi 8 janvier 2021, au petit matin, les soldats camerounais avaient subi une attaque dans la localité de Matazem,  département de Bamboutos à l’Ouest du pays. Trois gendarmes, un policier et deux civiles y avaient laissé leurs vies.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Dialogue public-privé : Shanda Tonme accuse le Gicam de vouloir dicter sa volonté à l’Etat

    Dialogue public-privé : Shanda Tonme accuse le Gicam de vouloir dicter sa volonté à l’Etat

    Denis Lavagne, l’ancien coach des Lions indomptables de football est arrivé à Garoua ce lundi 19 avril