in

Crise anglophone : Ayaba Cho Lucas revendique un autre attentat mortel

Crise anglophone : Ayaba Cho Lucas revendique un autre attentat mortel

Après avoir revendiqué un attentat séparatiste survenue à Ekondo Titi dans la région du Sud-Ouest, Ayaba Cho Lucas s’est encore prêté à ce même exercice sur son compte twitter ce 6 mars 2022.

Crise anglophone : Ayaba Cho Lucas revendique un autre attentat mortel
 Ayaba Cho Lucas,(c) Droits réservés

Ayaba Cho Lucas, le leader séparatiste de la faction l’Ambazonia Government Council (AGC) a revendiqué ce 5 mars 2022, un attentant qui a couté la vie à deux éléments de l’Armée.

« Au cours de deux opérations distinctes aujourd’hui, deux forces ennemies ont été éliminées du champ de bataille. La résistance ne concède rien tant qu’un peuple n’est pas LIBRE. Je viens de terminer une réunion d’une heure avec Bara Mark et Eric Tataw. La réunion s’est bien déroulée et nous avons promis de nouvelles consultations », a-t-il écrit sur twitter sans plus de détails.  

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”en” dir=”ltr”>In two separate operations today, two enemy forces were eliminated from the battlefield. Resistance concedes nothing until a people are FREE. I just finished a one hour meeting with Bara Mark and Eric Tataw. The meeting went well and we promised further consultations</p>&mdash; Dr CHO AYABA, Leader AWOL (@ChoAyaba) <a href=”https://twitter.com/ChoAyaba/status/1500184531147624455?ref_src=twsrc%5Etfw”>March 5, 2022</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Pour rappel, le deux mars dernier, Ayaba Lucas Cho a reconnu l’attaque par bombe artisanale qui a ôté la ville au maire d’Ekondo Titi, le sous-préfet, le chauffeur et deux éléments de l’Armée.

« Dans une opération conjointe, nos forces ont éliminé le maire colonial, le sous-préfet colonial et trois autres personnes », écrivait le leader sécessionniste tapis à l’étranger.

Pour l’heure les obsèques de ces hauts commis de l’Etat ne sont pas rendus officielles.

{source}<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”en” dir=”ltr”>In a joint operation our forces eliminated the colonial Mayor, Colonial Divisional Officer and and three others. Colonialism is a crime against humanity and the affected have a responsibility to resist and defeat it. This is a course of action this generation has sworn to uphold.</p>&mdash; Dr CHO AYABA, Leader AWOL (@ChoAyaba) <a href=”https://twitter.com/ChoAyaba/status/1499052901515337732?ref_src=twsrc%5Etfw”>March 2, 2022</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La revue de presse du lundi 7 mars 2022

    Cameroun : La revue de presse du lundi 7 mars 2022

    Felix Zogo compare Samuel Eto’o à un esclave