in

Covid-19 : “On est quoi là? le Gabon? C’est un scandale”

connection 4884862 640

Avec Eric Zemmour, il faut toujours être sur ses gardes car le chroniqueur à polémique est un spécialiste des déclarations chocs, qui ne laissent personne indifférent. Même avec la crise sanitaire actuelle qui secoue le monde, Eric Zemmour ne manque pas de se faire remarquer. L’animateur de Cnews a récemment fait une déclaration qui a alimenté les débats sur la toile et qui a mis Denis Bouanga, le footballeur gabonais de l’As Saint-Étienne en rogne.

 

connection 4884862 640
Covid-2019 (c) Droits Réservés

La France est frappée de plein fouet par le Coronavirus, le nombre de cas de contamination ne fait qu’augmenter. Dans le même temps, le personnel médical manque de moyens adéquat pour faire face au Covid-19. Constatant la situation alarmante dans les hôpitaux français, Eric Zemmour a exprimé toute son indignation face à l’insuffisance des équipements sanitaires dans les hôpitaux français. L’animateur s’est insurgé face à l’incapacité de la France à effectuer des tests en masse. «On pourrait faire comme en Corée du Sud où ils n’ont pas confiné tout le monde. Ils ont testé en masse et ils ont confiné les malades. Pas assez de masques? vous vous rendez compte de ce que vous dites, on est quoi là? le Gabon? C’est un scandale» a livré Zemmour sur la chaîne Cnews.

Une référence qui ne passe pas auprès de Bouanga 

L’animateur était-il obligé de faire un parallèle avec le Gabon pour montrer que la France, puissance mondiale, est en passe d’être dépassée par la pandémie du Coronavirus? En tout cas, Denis Bouanga, l’international gabonais de l’as Saint-Étienne n’ pas du tout apprécié la référence faite par Éric Zemmour envers son pays. Sur son compte Twitter, Bouanga a répondu à Zemmour en ces termes: «Dieu merci, la France n’est pas Zemmour ! Ta tête là» écrira le joueur stéphanois qui a ajouté par la suite qu’il n’apprécie pas du tout le personnage qu’est Eric Zemmour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

biya paul v

Point de vue : « En démocratie, un chef suprême assume ses responsabilités et a le devoir de rendre compte à ses concitoyens »

Coronis

Cameroun : La diaspora plombe le nombre de personnes infectées au  coronavirus