in

Côte d’Ivoire : le corps d’un bébé découvert dans un sac à main à Yopougon

Un bébé Africain
Un bébé Africain

Un bébé Africain

Un enfant mort, enfermé dans un sac à main. C’est la macabre découverte faite au quartier « Andokoi », à Yopougon. C’était le vendredi 6 février 2015. Ce soir-là, nos sources rapportent qu’aux alentours de 19h, un des habitants passait son chemin, dans les environs du commissariat de police du 23ème arrondissement.

Tout à coup, son regard se fixe sur un objet, précisément un sac à main. Le passant en question, dont le visage est illuminé par un large sourire, se rue immédiatement sur l’objet. Convaincu sans doute, d’y découvrir des sous ou autres biens pouvant faire sa joie. Alors, précipitamment, il ouvre le sac à main.
Mais là, il manque de tomber à la renverse. En lieu et place de biens de valeur, c’est plutôt un cadavre qu’il découvre. Il referme le sac et décampe.

Les instants qui suivent, le commissariat de police est alerté. Des agents se rendent sur les lieux et font eux aussi la macabre découverte, en ouvrant le sac. Sous leurs yeux, le corps sans vie d’un bébé de sexe masculin d’une quinzaine de jours, vêtu dans une grenouillère.
Les flics procèdent aux constatations d’usage. Puis, les services des pompes funèbres retirent la dépouille du sac et la transfè- rent à la morgue du Chu de Yopougon. Mais qui est ce môme ? Quelles sont les circonstances exactes de sa mort ? Qui a enfermé le corps dans le sac à main ? Ce sont, entre autres préoccupations qui trouveront certainement des réponses dans l’enquête menée en ce moment par la police.

© afrik53.com, Madeleine TANOU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Robert Mugabe

    Biographie Robert Mugabe, de l’héroisme à la dictature le trajet du président du Zimbabwe [ video ]

    Crâne au Nigéria

    Burkina-Faso, Nanoro : Un cultivateur meurt en utilisant son fétiche “anti-fusil” et crée la stupéfaction