in

Chronique : « En arrêtant Mamoudou Mota, l’État s’offre le risque d’ouvrir un autre front anti-régime »

Mamadou Mota face cameras 1

Depuis ce samedi, 1er juin 2019, Mamadou Mota séjourne du côté du Secrétariat d’Etat à la défense (SED), après son arrestation en matinée lors des marches dites pacifiques du MRC. Dans une publication sur son mur Facebook ce dimanche 2 juin, le compatriote Ousmanou Magadji fait une analyse en se posant la question de savoir si l’arrestation du premier Vice-président du MRC, est l’ouverture d’un front politique avec le nord, étant entendue que Mamadou Mota est originaire du septentrion. Lebledparle.com, vous propose l’intégralité de cette tribune.


Mamadou Mota face cameras 1
Mamadou Mota – capture photo

Arrestation de Mamoudou Mota : Un autre front risque-t-il de s’ouvrir au Nord ?

Le régime va-t-il fait de la prison sa propre prison en fin de compte ?

Tout compte fait, l’arrestation de Mamoudou Mota est une aubaine pour le MRC et les détracteurs du régime. Les quelques partisans du MRC dans le Nord vont se radicaliser et vont faire des émules. Le danger de voir une alliance contre le régime se créer dans le septentrion est une probabilité. Elle partirait des partisans du MRC et des détracteurs du régime au Nord, et s’étirera jusqu’au ethnies et famille. Finalement, si la propagande ordurière et les manipulations du MRC n’ont pas réussi tout au moins à rendre le régime impopulaire au Nord, le parti a peut-être enfin réussi son coup à travers l’arrestation Mamoudou Mota. Une manne tombée du régime !

J’ai toujours soutenu, à mon corps défendant, encaissant les rages des partisans du MRC, qu’on ne peut lever les Nordistes entre ni contre le régime à travers une propagande ordurière et manipulatrice. Quand vous vous acharnez à couvrir d’injures l’homme Nordiste ou cherchez à exciter ses instincts émotionnels et primitifs à travers des manipulations, il est difficile que votre entreprise prospère. Il a une nature latente, résiliente et insidieuse. Sur ce point, ni le régime ni l’opposition radical ne devrait se vanter de pouvoir disposer à sa guise du Nordiste.

En arrêtant Mamoudou Mota, l’État s’offre le risque d’ouvrir un autre front anti-régime.

Le sort de Mamoudou Mota ne m’importe que sur le plan humain, mais je doute que son arrestation puisse aider à apaiser l’atmosphère politique et à dompter les partisans illuminés et enragés du MRC. C’est tout le contraire qui risque se produire et de s’amplifier. Le régime va-t-il fait de la prison sa propre prison en fin de compte ?

Ne vient-on pas de trouver aux détracteurs du régime, aux jeunes désœuvrés du Nord un héros à travers la personne Mamoudou Mota ?

Le changement est irréversible biologiquement. Et tout le monde veut être de la fête ! de ceux-là qui participent à ce changement, en devenir un héros. La tentation est d’autant plus grande que les jeunes sont désespérés et voient ce qui se passe ailleurs. Et quand une jeunesse est désespérée, un Peuple est résigné et qu’aller en prison est devenu banal, voire une exaltante invitation à devenir héros.

Le régime ne serait-il mieux pas de diversifier ses procéder dans la mesure où les gens n’ont plus peur de prison !

Ousmanou Magadji

L’âne de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Me Lavoisier Tsapi

Me Lavoisier Tsapi (SDF) : « la seule solution de titiller ce régime dictatorial c’est de descendre dans la rue »

Kamto Maurice

France : le Conseil du barreau de Paris se mobilise pour demander la libération de Maurice Kamto