in

Charlotte Dipanda : « Tous les gens mariés que je connais, sont malheureux »

Charlotte Dipanda
Charlotte Dipanda (Crédit photo culturebene.com)

Face à quelques journalistes la chanteuse Camerounaise actuellement au Cameroun, a donné son point de vue sur le Mariage et l’amour.


Charlotte Dipanda
Charlotte Dipanda – DR

Pour Charlotte Dipanda être mariée n’est pas une fin en soi. Elle n’a pas de pression de société qui veuille qu’une femme soit obligatoirement mariée. Lebledparle.com vous propose quelques extraits de cet échange avec la coach de célèbre émission « The voice Afrique francophone ».

 « (…) Moi, tous les gens mariés que je connais, sont malheureux. Juste pour vous dire que pour moi, le mariage, tel que vous le définissez, n’est pas une fin en soi, ce n’est pas un objectif ni un truc qui m’empêche de dormir la nuit. J’estime même que je suis peut-être dans la bonne démarche. Parce que des fois, quand c’est fait, il se fait le constat qu’on ne se donne plus comme avant ou on ne se bat plus de la même façon. J’aime l’idée de savoir que mon homme a peur de me perdre, qu’il ne me considère pas comme acquis. Et en plus, je pense que c’est quelque chose qui arrivera quand je trouverai la personne qui partage les mêmes valeurs du mariage que moi. (…) Je n’ai pas de pression de société qui veuille qu’une femme soit obligatoirement mariée, car on ne se marie que quand on est prêt et non pas parce que la société nous en impose le moment (…) Moi je me laisse vivre et je pense être en phase avec ma vision du couple aujourd’hui ; je suis très épanouie par la qualité de la relation que je partage avec mon compagnon. Si un jour il arrive que je ne le sois plus, à ce moment on verra… » A-t-elle confié.

2016 a été une année de confirmation pour l’artiste Camerounaise. Plus que son succès musical, elle est devenue une véritable image pour le Cameroun. Lebledparle.com vous l’indiquait d’ailleurs il y’a quelques mois, Charlotte Dipanda est présente dans le classement Forbes Afrique 2016 où elle occupe le 3ème rang. En outre, elle était nominée aux Afrima Awards, l’évènement culturel qui s’est tenu le 15 Octobre dernier à l’académie noire des arts et des lettres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Enow Ngachu, sélectionneur des Lionnes Indomptables

    Enow Ngachu : « J’ai déjà perdu deux finales de CAN. J’espère gagner cette fois-ci »

    Jay-Jay Okocha

    CAN 2016 : Okocha « J’irai encourager les filles. Ce sera l’occasion de rendre la monnaie au Cameroun »