in

La ministre Célestine Ketcha réagit au mouvement #GoudronnezNkolmesseng lancé sur les réseaux sociaux

Celestine ketcha Yde

Le mouvement #GOUDRONNEZ_NKOLMESSENG né sur les réseaux sociaux semble déjà porter déjà ses fruits, avec la visite ce mercredi dans ce quartier populaire de Yaoundé, de la nouvelle Ministre du développement urbain et de l’habitat. Ce quartier situé dans le 5eme arrondissement est dans un état critique.


Celestine ketcha Yde
Le minsitre Celestine Ketcha à Yaoundé ce 16 janvier – Crédit photo :Minhdu

La Ministre du développement urbain et de l’habitat, madame Célestine KETCHA COURTES et madame le Maire de la commune d’arrondissement de Yaoundé 5e , Yvette Claudine NGONO epse ETOUNDI AYISSI ont effectuées une descente sur le terrain le mercredi 16 janvier 2019 pour faire un état des lieux de la route de Nkolmesseng.

Une sortie effectuée une semaine après le lancement du mouvement #GOUDRONNEZ_NKOLMESSENG, qui est en fait une alerte lancée sur les réseaux sociaux par Dariche Nehdi un influenceur web. Le mouvement a pour objectif d’interpeller les consciences et les autorités compétentes sur la nécessité et l’urgence d’une route dans ce quartier qui continue de sombrer avec le manque d’Infrastructure routière.

Sans bitume depuis de plusieurs années,  les populations du quartier Nklomesseng continuent de subir les désagréments de la saison sèche, dont l’un des aléas est l’abondance de la poussière. « Elle se dépose sur tout ce qui est exposé et pénètre même l’intérieur des maisons. Vérandas, murs, toitures des bâtiments, étals de commerçants installés en bordure de route en sont les plus recouverts. » Raconte un habitant du quartier qui dit aussi subir les nombreux nids de poules qui rendent la vie tel un enfer pour ceux qui empruntent cette route.

Pour approfondir :   Les tradipraticiens de la région de l’Ouest proposent un traitement contre le Covid-19 fait à base de l’Artemisia

Mercredi 16 janvier, à peine sortie de son premier Conseil des ministres, le Ministre du développement urbain et de l’habitat a dans son tour de ville fait un arrêt à Nkolmesseng. Celestine Ketcha a pris le temps d’observer et d’envisager des mesures pour décanter la situation. Sans doute une réaction aux cris des internautes.

« #GOUDRONNEZ_NKOLMESSENG est une alerte que je lance progressivement depuis une semaine déjà au gré des posts axés sur la satire, l’humour, pour mieux sensibiliser et impacter sur les RS. J’ai commencé par nkolmesseng, quartier très populeux au coeur de Yaoundé à moins de 10 minutes de la poste centrale, mais très très enclavé. » confie à Lebledparle.com Dariche Nehdi, influenceur web, initiateur de ce mouvement. « Or si il est bitumé, il pourra desservir au moins 5 autres quartiers et permettre une meilleure circulation dans la ville, et conséquemment augmenter les béneféces de la municipalité. Les populations en souffrent, et la poussière bat les records. Les nids d’éléphants là-bas donnent des céphalées. D’où cet élan SOCIAL que je lance. Et qui gagne du terrain. Nous espérons tous que ce cri sera entendu » rajoute t-il.

Pour approfondir :   Cameroun : Un nouvel accident sur l'axe lourd Yaoundé-Douala perturbe la circulation
Nkolmesseng
Le quartier Nkolmesseng à Yaoundé – DR

 Outre Nkolmesseng, la ministre a passé en revue le lieu dit Montée Hollando, la nouvelle route Etoa-Meki, le carrefour Elig-Edzoa, Texaco Omnisports, Total Ngousso, marché Etoudi, carrefour Elig-Effa, carrefour Mvan, marché Mvog-Atangana-Mballa et la celbre rue Kennedy. Pendant de longues heures, le Minhdu était au contact des populations. Et à certains endroits, non sans trop connaître l’objet de cette descente inopinée, certains habitants de la ville n’ont pas manqué d’exprimer quelques doléances.  « Les quartiers ne peuvent se développer que si les populations s’approprient le développement.  C’est pour cela que le président de la République a parlé de cause nationale. Nous sommes descendus voir et ensemble, nous allons trouver ce qu’il faut faire pour désengorger les villes», a dit Célestine Ketcha Courtès.

Des rencontres sont prévues dans les prochains jours avec les populations afin que des solutions soient trouvées à cette épineuse question d’occupation anarchique de la voie publique à Yaoundé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Amougou Belinga

Yaoundé : Le PDG de Vision 4 distribue 50 millions FCFA à son personnel

Paul Kagame et Kabila

RDC : Le gouvernement dit non aux  » injonctions  » de l’Union africaine