in

CAN 2021 : Voici pourquoi la CAF inflige une amende de 55 millions de FCFA à l’Egype avant le match contre le Cameroun

Egypte Cdm

Le Jury Disciplinaire de la CAF inflige une amende de 100 000 dollars à la Fédération égyptienne pour avoir boycotté une Conférence de presse d’avant-match.

Egypte Cdm
Equipe d’Egypte (c) Droits réservés

Le Jury Disciplinaire de la CAF a infligé une amende de 100 000 dollars, dont 50 000 avec sursis, à la Fédération égyptienne de football (EFA) pour avoir enfreint les protocoles et règlements médiatiques de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Cameroun 2021.Cette décision survient après que l’équipe égyptienne a manqué à son obligation de participer à la conférence de presse d’avant-match prévue le 29 janvier 2022, dans le cadre du quart de finale entre le Maroc et l’Egypte au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Selon les explications du département de la communication, les médias et les détenteurs de droits avaient attendu près de deux heures l’arrivée de l’Égypte pour la conférence de presse. La Fédération égyptienne a 60 jours pour s’acquitter de l’amende de 50 000 dollars. La somme de 50.000 dollars sera suspendue à condition que la fédération égyptienne ne soit pas reconnue coupable d’une infraction similaire lors de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies, Cameroun 2021.

Embouteillages : une raison qui ne tient pas

L’Egypte n’a pas pris part à la conférence de presse d’avant match du 29 janvier 2022. Après une longue attente, les journalistes présents dans la salle ont été informés de ce que la conférence a été annulée. Les embouteillages étaient alors avancés comme raison. Un motif jugé incongru par de nombreux hommes de médias au cours d’une compétition comme la Coupe d’Afrique des nations. La CAF à travers sa sanction, semble être du même avis. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

francis ngannou fernand lopez

Fernand Lopez avoue enfin qu’il regrette sa séparation avec Francis Ngannou

Issa Bakary

« Si vous envoyez vos enfants en histoire-geo ou en lettres, ils ne travailleront jamais » : La sortie sévèrement critiquée d’Issa Tchriroma Bakary