in

Cameroun : Wilfried Ekanga pose les conditions pour les Municipales et Législatives 2020

wilfried ekanga crazy

Le double scrutin municipal et législatif de février 2020 continue d’alimenter les débats dans le landerneau politique camerounais. L’analyste politique Wilfried Ekanga sur sa page Facebook le samedi 7 décembre 2019 apporte des précisions pour une véritable élection couplée au Cameroun. 


wilfried ekanga crazy
Wilfried Ekanga – capture photo

Lebledparle.com vous propose de lire ces conditions.

Qu’est-ce qui arrive aux gens ?

CRAZYLAND

Si le MRC et le SDF – pour ne citer que ceux-là – décident de ne pas participer à la comédie électorale de février prochain, vous savez très bien que le régime ne les fera pas.

Si le retrait du MRC les a autant choqués (plus que les MRCistes eux-mêmes), c’est parce qu’ils sont au courant de la possibilité de voir d’autres formations influentes faire de même. Et qu’ils se l’admettent ou non, un scrutin sans ces acteurs ne pourra jamais passer auprès de l’opinion comme « normal ».

Et vous le savez tout aussi bien.

Nous avons enfin un moyen de pression inespéré – le meilleur depuis une belle éternité – et je trouve dommage de ne pas le saisir. Organiser ces élections, c’est de la pure méchanceté. Ceux qui l’ont fait ne sont pas en mesure eux-mêmes d’aller voter au NOSO. Le sous-préfet qui appelle les populations à revenir est lui-même protégé par des militaires et des bacs de sables quand il lance son invitation.

Pourquoi êtes-vous si cruels ?

 

Pour qu’il y ait élection avec chances équitables, c’est-à-dire pour se donner une opportunité d’écrire un nouveau Cameroun débarrassé des entourloupes anciennes, il n’y a pas de raccourci. Il faut obligatoirement que se tiennent à l’avance :

A – le dialogue inconditionnel et de pardon avec tous les acteurs de cette crise t y compris les sécessionnistes Ayuk et compagnie ) ; B – une réécriture du texte qui réglemente le processus d’élection et les organes de direction ; C – Une véritable promesse de libertés publiques ( possibilité de meetings et de réunions pour tous les partis au même titre que le RDPC ).

Se joindre au scrutin de février à venir, c’est faire de la politique de routine. J’ose croire que vous rêvez tous d’une république différente du trou de souris où on grandi nos parents, traumatisés pour toute une génération par l’assassinat des leaders de l’UPC. L’histoire est effectivement comme un match de football. Ne pas savoir saisir des occasions de but revient à courir le risque de ne plus en avoir – certaines opportunités n’arrivent qu’une fois par siècle.

Comment les choses peuvent être sous vos yeux et vous décidez de les fermer ? Quel est ce pays où l’irrationalité est démocratisée et où l’incroyable règne sur tout ?

5 députés sur 180 n’ont jamais développé une nation. Le champagne pour une poignée ou de l’eau pour la masse ?

Welcome to CrazyLand

Wilfried Ekanga

{module sur le même sujet}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ekanga wilfried urgence depute

Opinion : Apres le PCRN, Wilfried Ekanga invite le SDF à boycotter les municipales et législatives de 2020

Bertolt et Obama

Cameroun : Ernest Obama se lâche sur Boris Bertolt sur le plateau de Tour d’Horizon