in

Cameroun : Voulant disperser la foule autour d’une bagarre, un gendarme tire et tue un jeune homme à Mbouda

Cameroun : Voulant disperser la foule autour d’une bagarre, un gendarme tire et tue un jeune homme à Mbouda

Rodrigue M. âgé de 22 ans n’est plus de ce monde. Il a été emporté par une balle perdue autour d’une altercation physique à Galim, l’un des quatre arrondissements qui forment le départemnt de Bamboutos à l’Ouest Cameroun.

Cameroun : Voulant disperser la foule autour d’une bagarre, un gendarme tire et tue un jeune homme à Mbouda
(c) Droits réservés

Un drame qui  dilue la joie de la Nativité…

C’est une triste joie qui se vit à Galim par Mbouda dans le département de Bamboutos, région de l’Ouest ce 25 décembre 2019. L’euphorie de la Fête de la Nativité est diluée par le décès brusque et tragique de Rodrigue.

En effet, le jeune homme âgé de 22 ans, selon le récit de Canal 2 International dans son édition du 19h 50 de ce 26 décembre, était marié. Il est venu passer les fêtes de fin d’année avec ses proches. Malheureusement, c’est à la morgue qu’il passera le 1er janvier 2020.

Pour cause, l’infortuné a été emporté par une balle, apparemment perdue d’un gendarme dont l’intention aurait été de dissiper la foule drainée autour d’une bagarre dans un bar.

Les différents témoignages

Selon les témoignages, les tirs de l’homme en tenue manquaient de cadrage de même que la menace n’était pas aussi grande qu’elle nécessitait son intervention.

« Nous étions au bar et des jeunes ont commencé à se bagarrer. Ils ont été mis dehors. Mais puisqu’ils continuaient de se bagarrer et qu’un attroupement se formait, des policiers ont tiré en l’air pour disperser la foule. C’est à ce moment qu’un gendarme a commencé à tirer dans tous les sens. Le jeune garçon a été blessé au ventre et au niveau du pied », confie une femme qui a vécu la scène à nos confrères d’Equinoxe TV.

Conduit à l’hôpital de toute urgence, l’homme marié succombera à ses blessures.

Dans la même veine, les tirs du gendarme, en plus d’avoir tué le jeune Rodrigue, fils d’un ancien gendarme, ont fait des blessés.

« Nous étions en train de boire et il y a des gens qui ont commencé à bagarrer. Ils ont été mis dehors et ils ont continué leur bagarre là-bas. Pendant ce temps, je cherchais à sortir. Une fois dehors, j’entends un premier coup de feu. Et puis un deuxième et le gens ont commencé à fuir. Quand j’ai voulu fuir aussi, je me suis rendu compte que mon pied ne bougeait plus », relate Albert Prossie, une victime.

Mis aux arrêts, le gendarme est gardé à la compagnie de gendarmerie de la ville. La famille quant à elle, pour le moment inconsolable, est tout de même suspendue aux lèvres de le Justice qui saura quelle loi appliquer  dans le cas d’espèce.

Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Le Port Autonome de Douala annonce le départ défintif de Bolloré

    Cameroun : Le Port Autonome de Douala annonce le départ défintif de Bolloré

    Recrutement des enseignants du Supérieur : Le Pr Fame Ndongo soumet les doléances des recalés à Paul Biya

    Recrutement des enseignants du Supérieur : Le Pr Fame Ndongo soumet les doléances des recalés à Paul Biya