in

Cameroun : Paul Biya ordonne le recrutement de 500 traducteurs et traducteurs-interprètes dans la fonction publique

Cameroun : Paul Biya ordonne le recrutement de 500 traducteurs et traducteurs-interprètes dans la fonction publique

Le dialogue national tenu au Cameroun du 30 septembre au 4 octobre 2019 porte déjà ses fruits à travers les décisions présidentielles qui se multiplient.

Cameroun : Paul Biya ordonne le recrutement de 500 traducteurs et traducteurs-interprètes dans la fonction publique
Paul Biya (c) Droits réservés

 Le président Paul Biya a signé un important texte portant recrutement de 500 traducteurs et traducteurs-interprètes dans la fonction publique camerounaise pour les cinq prochaines années.

Comme le mentionne le chef d’Etat sur son compte twitter ce 20 novembre 2019, ledit recrutement s’inscrit dans le cadre des résolutions prises lors du dialogue national.

En effet, l’une des préoccupations majeures des camerounais d’expression anglaise réside sur la traduction des documents officiels dans leur langue première.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Je viens d&#39;ordonner un recrutement spécial de cinq cents (500) Traducteurs et Traducteurs-Interprètes dans la Fonction Publique, en application des recommandations du Grand Dialogue National.<a href=”https://twitter.com/hashtag/CmrDialogue?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#CmrDialogue</a><a href=”https://twitter.com/hashtag/PaulBiya?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#PaulBiya</a><a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a> <a href=”https://t.co/JxME2pcfs8″>https://t.co/JxME2pcfs8</a></p>&mdash; President Paul BIYA (@PR_Paul_BIYA) <a href=”https://twitter.com/PR_Paul_BIYA/status/1197183462702227456?ref_src=twsrc%5Etfw”>20 novembre 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Le Premier ministre, chef du gouvernement et le ministre de la Fonction publique et la Réforme administrative(Minfopra) sont en chargés, chacun, en ce qui le concerne, de prendre les dispositions pour l’application de ce texte du président Paul Biya.

Rappelons que cette autre décision présidentielle s’ajoute aux précédentes, portant arrêt des poursuites judiciaires des détenus de la crise anglophone le 4 octobre 2019 puis la libération des leaders du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) le 5 octobre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Mercato : Vincent Aboubakar se cherche un nouveau club, des prétendants l’affût

    Mercato : Vincent Aboubakar se cherche un nouveau club, des prétendants l’affût

    Philippines : le "Punisher" a encore frappé

    Philippines : le “Punisher” a encore frappé