in

Cameroun/Média : Un débat sur la Crise Anglophone suspendu en direct sur Radio Tiemeni Siantou (RTS)

RTS

Selon des sources internes à la radio, le Ministère de la Communication n’aurait pas apprécié certaines déclarations au sujet de la crise anglophone au cours de l’émission Zappresse.


RTS
Au centre, Armand Mouko le présentateur de l’emission Zappresse dans les studios de la RTS – Illustrastion

Dimanche 08 octobre pas joli pour l’émission dominicale Zappresse, consacré au débat et à l’analyse des sujets d’actualité, et diffusé sur les ondes de la radio Tiemeni Siantou ( RTS) entre 10h et 12h.

Il est environ 10h55 mins. Alors que l’un des sujets du jour porte sur « Bilan du 1er octobre : le gouvernement et le SDF dos à dos », avec comme panélistes Jean-Paul Mbia (journaliste) Okala Ebodé ( MRC) , Aloyis parfait Mbvoum (SDF), Mua Patrick (journaliste) et  Francois Bikoro (journaliste freelance), c’est une série d’indicatifs interminables qui vont s’enchainer pendant de longues minutes sur les antennes de la radio basée à Mvog Mbi. Si pour certains, on a d’abord pensé à une panne technique comme il est de coutume dans certaines radios et télévisions du Cameroun, on apprendra quelques instants après, de la voix du présentateur Armand Mouko que, « On a coupé l’émission en cours de diffusion » a-t-il confié à la rédaction de Lebledparle.com. Plus tard certaines sources à la radio rapportent que, « C’est parti de Issa Tchiroma ( MINCOM, ndlr) c’est arrivé au chef service technique. Avec tout l’ordre protocolaire. ». Ce que confirme via son compte Facebook l’intervenant du SDF Parfait Mbvoum « Le Mincom vient de suspendre une Emission à Siantou a laquelle je prenais part….». Le gouvernement n’aurait sans doute pas apprécié l’échange autour du nombre de morts que le SDF a établi le 04 octobre dans une déclaration au lendemain des manifestations du 1er octobre en zone anglophone du Cameroun.

Armand Mouko le présentateur de cette émission rajoute à la rédaction de Lebledparle.com que,  le nombre de morts donné par le SDF a effectivement fait problème. « On n’a pas aimé que je demande les sources que le SDF a utilisé pour faire ses décomptes. Je lisais justement un SMS qui disait que le SDF a voulu faire de la récupération pour ne pas perdre son fief. C’est en ce moment que le metteur en ondes s’est mis à faire les grands signes. Et puis j’ai entendu l’indicatif dans mes oreilles. » Nous précise t-il. En effet dans sa déclaration du 04 octobre, John Fru Ndi a relevé des « assassinats et arrestations massives dans les deux régions anglophones le 1er Octobre 2017 »

Issa Tchiroma lors de sa tournée média à Douala mettait déjà en garde les médias dans le traitement de la crise anglophone. « Vous donnez la parole à ceux qui veulent diviser la nation, Eh bien ma foi demain vous (Canal 2) ne serez plus là », avait déclaré Issa Tchiroma Bakary face à Carole Yemelong dans un ton ferme en direct sur Canal 2 international

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Yolande Sengard - distinction en Belgique (c) Lebledparle.com

    “Yolande Sengard”, la marque qui veut imposer son luxe au Cameroun

    Akere 2018

    Akere Muna promet de « protéger Paul Biya » s’il est élu Président du Cameroun en 2018 – INTERVIEW