in

Cameroun : Mamadou Mota indigné, suite au meurtre d’un militant du MRC dans le Nord

Cameroun : Mamadou Mota indigné, suite au meurtre d'un militant du MRC dans le Nord

Dans une lettre de condoléances adressée à la famille du jeune Mbay Nodji Abdoulaye, tué par des éléments de la Gendarmerie camerounaise à Garoua ce dimanche 12 mai, le vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), promet que le commanditaire et les exécutants seront identifiés et punis.

Cameroun : Mamadou Mota indigné, suite au meurtre d'un militant du MRC dans le Nord
Mamadou Mota – (c) DR

« le MRC veillera à ce que le commanditaire et les exécutants de cette barbarie soient formellement identifiés, jugés et punis conformément à la loi. », envoie-t-il à la famille du défunt, dans une lettre ce 13 mai.

Ci-dessous, l’intégralité de sa lettre :

 LETTRE DE CONDOLÉANCES 

ADRESSÉE À LA FAMILLE DU JEUNE MBAY NODJI ABDOULAYE, TUÉ À NGONG, CE LUNDI 13 MAI 2019

Chers parents et membres de la famille du nommé MBAY NODJI ABDOULAYE, au nom du Président National du MRC, des militants et sympathisants de notre parti politique, je vous adresse nos sincères condoléances, suite au meurtre de cet époux, fils et frère si précieux.

Le défunt, qui était un militant bien connu du MRC dans la localité de Ngong, a été arbitrairement arrêté, puis torturé et sauvagement assassiné par des éléments de la gendarmerie locale. Une ignominie, dont la bestialité n’a d’égale que la pire des satrapies, dont les sicaires aux ordres, font subir des tortures quotidiennes à un peuple déjà exsangue.

Qu’il me soit permis de vous assurer, que le MRC veillera à ce que le commanditaire et les exécutants de cette barbarie soient formellement identifiés, jugés et punis conformément à la loi.

Notre parti souhaite que les responsabilités individuelles des uns et des autres soient établies, afin que les populations de Ngong soient soulagées et les Camerounais rassurés de vivre dans un État de droit.

Le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(MRC) fera tout, en ce qui le concerne, pour assister les membres de la famille de notre Ami politique, tué par des criminels sans foi ni loi, alors qu’il entendait travailler à la sueur de son front,
et vivre l’avènement de la Renaissance inéluctable du Cameroun.

Très cher MBAY NODJI ABDOULAYE,
QUE LA TERRE DE NOS ANCÊTRES VOUS SOIT LÉGÈRE.

Fait à Maroua, le 13 mai 2013

Le 1er Vice-président du MRC,

MAMADOU MOTA YAKOUBA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Buéa : En marge de la visite du Premier ministre, le maire Patrick Ekema force l'ouverture des commerces

    Buéa : En marge de la visite du Premier ministre, le maire Patrick Ekema force l’ouverture des commerces

    Essomba Bengono (RDPC) présente des excuses publiques après ses propos sur les victimes de la crise anglophone

    Essomba Bengono (RDPC) présente des excuses publiques après ses propos sur les victimes de la crise anglophone