in

Cameroun : Le Gicam à moitié satisfait des mesures d’assouplissement et de soutien

Cameroun : Le Gicam à moitié satisfait des mesures d’assouplissement et de soutien

Célestin Tawamba, président du Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam) l’a fait savoir dans un communiqué de presse rendu public ce 4 mai 2020.

Cameroun : Le Gicam à moitié satisfait des mesures d’assouplissement et de soutien
Célestin Tawamba, président du Gicam (c) Droits réservés

A l’issue de la communication par Joseph Dion Nguté le 30 avril 2020 des mesures d’assouplissement et de soutien aux secteurs les plus touchés par la pandémie du coronavirus au Cameroun, le Gicam a tenu un conseil d’Administration qui a été sanctionné par un rapport porté en hauts lieux.

Pour l’institution économique, les mesures du chef du gouvernement ont été « partiellement prises en compte » car « « Si nous saluons la décision d’apurer le solde de crédit de TVA pour contribuer à restaurer la trésorerie des entreprises, nous déplorons l’absence de mesures douanières, de remboursement de la dette intérieure et la non-mobilisation des leviers bancaires », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Pour l’organisation patronale  : « Globalement, nous considérons que ce premier train de mesures constitue une amorce vers l’objectif que nous appelons de nos vœux : celui de contenir les dérapages et dysfonctionnements économiques. Toutefois, le chemin qui y mène reste long. Ce d’autant qu’on peut d’ores et déjà relever le faible impact prévisible de ces mesures, au regard de la dégradation de l’économie et de l’appauvrissement des ménages », a expliqué le président du Gicam.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Pour le <a href=”https://twitter.com/hashtag/GICAM?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#GICAM</a>, les mesures économiques du gouvernement sont une amorce des mesures de relance. <br>Le Groupement Interpatronal du <a href=”https://twitter.com/hashtag/Cameroun?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#Cameroun</a> regrette l&#39;absence de mesures douanières, le non remboursement de la dette intérieure et la non mobilisation des leviers bancaires.<a href=”https://twitter.com/hashtag/COVID19?src=hash&amp;ref_src=twsrc%5Etfw”>#COVID19</a> <a href=”https://t.co/gsdIBC3bkw”>pic.twitter.com/gsdIBC3bkw</a></p>&mdash; CRTVweb (@CRTV_web) <a href=”https://twitter.com/CRTV_web/status/1257398389068750848?ref_src=twsrc%5Etfw”>May 4, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Notons quelques heures après lecture des 19 meures par le Premier monstre, l’honorable Cabral Libii, député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN) les a d’abord trouvées « insuffisantes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Lutte contre les villes mortes : Un kilogramme de viande à 1000 FCFA à Bamenda

    Lutte contre les villes mortes : Un kilogramme de viande à 1000 FCFA à Bamenda

    Cameroun : Une députée PCRN traite Maurice Kamto « d’inconnu politique »

    Cameroun : Une députée PCRN traite Maurice Kamto « d’inconnu politique »