in

Cameroun : La revue de presse du mardi 23 novembre 2021

Cameroun : La revue de presse du mardi 23 novembre 2021

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue de presse, deuxième sortie de la semaine. Plusieurs informations meublent les Unes des journaux en kiosque au Cameroun ce matin. Nous avons sélectionné quelques-unes dont voici la teneur en dessous.

Cameroun : La revue de presse du mardi 23 novembre 2021
Les Unes en kiosque ce matin (c) Lebledparle.com

Commençons par le panier de la ménagère en cette veille des fêtes de fin d’année. Le Jour nous apprend que « ça chauffe » dans les marchés. Le journal bleu d’Haman Mana fait savoir ce matin que les coûts de certaines denrées alimentaires de première nécessité sont à la hausse tant dis que d’autres restent inchangés.

On poursuit avec Mutations qui parle du traitement subi par certains détenus dans les commissariats et brigades. « Les comportements dégradants se multiplient dans les postes de police et gendarmerie. Les sanctions prises par les autorités ne découragent pas les adeptes », écrire le journal dans une enquête qu’il propose dans ses pages 4 et 5 ce matin.

Tout à côté de cela, on parle de la lutte contre les vers intestinaux avec Échos Santé. Le premier diagnostic posé par notre confrère fait état de ce qu’un peu plus de 7 millions d’enfants au Cameroun sont à déparasiter. En effet, le quotidien renseigne que pour mener à bien cette opération de déparasitage, le secrétaire du ministère de la Santé, Dr Louis Richard Njock, représentant personnel de Manaouda Malachie et la secrétaire d’État auprès du ministère de l’Éducation de Base, Dr Asheri Kilo ont présidé la cérémonie de lancement de la seconde phase de la campagne nationale de déparasitage d’enfants scolarisés ou non le 18 novembre 2021 à Bertoua dans la région de l’Est.

Restons en santé pour parler des « innovations » de la Caisse nationale de Prévoyance sociale. Terre Promise qui nous y amène renseigne que dans le cadre du programme de la couverture santé universelle, la CNPS a signé le 18 novembre dernier avec Atlantique Assurances, une convention de partenariat qui met à la disposition des travailleurs du secteur informel, « un produit innovant de nature à améliorer leur santé et leurs conditions de vie ».  

Le secrétaire d’État américain, Antony Blinken, a mis en garde le 20 novembre le groupe russe Wagner contre toute ingérence au Mali, appelant à une transition rapide vers un pouvoir civil, nous apprend ce mardi, La Nouvelle Expression. Selon ce qu’explique notre confrère, c’est lors de la dernière étape de sa tournée africaine que le diplomate américain a déclaré que les États-Unis « contribuent avec le Mali et d’autres partenaires aux efforts pour la stabilité » dans ce pays. Les autorités maliennes n’excluent pas de recourir aux services de cette société privée russe, soupçonnée d’être proche du président Vladimir Poutine, pour aider dans la lutte contre les jihadistes. Pour nombre d’ONG et de journalistes, la Russie utilise le groupe Wagner et ses mercenaires pour servir ses intérêts à l’étranger, ce que nie le Kremlin.

Le quotidien l’Économie s’intéresse à la relance économique et la réglementation des changes. Dans ce chapitre, il revient sur les dessous de la concertation entre le gouverneur de la Beac, Abbas Tolli et Kristalina Georgieva, directrice générale du Fonds monétaire international. C’est à lire en page 3.

Merci chers abonnés, de nous avoir encore accompagné durant cet exercice ce matin. Prenons rendez-vous demain mercredi pour une nouvelle édition de la revue de presse camerounaise. À demain… !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Michael Ngadeu souhaite que le Cameroun rencontre le Sénégal en barrages de la Coupe du monde 2022

    Michael Ngadeu souhaite que le Cameroun rencontre le Sénégal en barrages de la Coupe du monde 2022

    Brenda Biya trainée en justice pour diffamation

    Brenda Biya trainée en justice pour diffamation