in

Cameroun : La revue de presse du lundi 7 mars 2022

Cameroun : La revue de presse du lundi 7 mars 2022

Très chers abonnés, bonjour et bienvenus à la revue quotidienne de la presse. Comme tous les matins, retrouvez ci-dessous, l’essentiel à retenir des informations parues dans les kiosques au Cameroun ce jour.  

Cameroun : La revue de presse du lundi 7 mars 2022
Les Unes en kiosque (c) Droits réservés

Démarrons ce lundi avec EcoMatin. Dans sa publication de ce jour, notre confrère indique le Cameroun est le 1er partenaire économique de la France dans la sous-région. Selon les données du service économique régional du ministère de français de l’Économie pour l’Afrique centrale contenue dans le journal, le flux d’échanges commerciaux entre le Cameroun et la France est évalué à 780 millions d’euros (509,4 milliards de FCFA) en 2021, faisant ainsi de notre pays le premier partenaire commercial de la France dans la zone Cemac au cours de l’année 2021. « Les exportations de l’ex métropole en direction du Cameroun ont cru pour s’établir à 349,5 milliards de FCFA (+3,2 %), soit 41 % des ventes françaises dans la sous-région. Concernant les achats réalisés par la France dans la zone Cemac en 2021, sur une valeur globale de 759 millions d’euros (+13,1 %), 245 millions d’euros étaient en provenance du Cameroun. Le pays reste néanmoins derrière la Chine, de loin le 1er partenaire commercial du Cameroun », peut-on lire.

Le quotidien l’Économie de Thierry Ekouti lui, tente d’expliquer pour quoi les entreprises camerounaises peinent à être performantes. Notre confrère repose son argumentaire sur les chiffres donnés au cours de la conférence annuelle des services centraux, déconcentrés et extérieurs du ministère des Finances, tenus le 25 février 2022 à Yaoundé. C’est à lire en page 3 du journal.  

Le journal Diapason fait l’autopsie des projets de décaissement à financement extérieur. De la page 3 à 4, le journal démontre que les procédures de décaissement et d’appels de fonds qui parfois diffèrent d’un partenaire à l’autre, ne permettent pas une bonne traçabilité et l’exhaustivité des décaissements au niveau de la caisse autonome d’Amortissement.

Cameroon tribune en kiosque annonce des mesures coercitives pour mettre un terme aux coupures à l’instabilité de l’énergie électrique au Cameroun. Selon ce qu’on peut lire dans le journal, la société en charge de la production et de la distribution de l’énergie électrique au Cameroun va accroitre la production dans les centrales hydroélectriques de Songloulou et Edéa, réactiver toutes les centrales thermiques du Réseau interconnecté Sud et la réduction en soirée, de l’alimentation de certaines industries.

Mutations parle de la grève des enseignants réunis autour du mouvement « on a trop supporté ». L’on apprend dans les colonnes du journal que pour mettre un terme à ce mouvement d’humeur démarré le 21 février dernier, le gouvernement procède par des intimidations en envoyant dans des établissements scolaires, des hommes en tenue.

L’on en sait un peu plus sur la disparition du pasteur Guy Parfait Songuè. L’ex-universitaire camerounais installé depuis quelques années aux États-Unis s’en est allé lundi 21 février 2022. Si jusqu’ici, les raisons de sa mort sont restées opaques, le journal L’Info à Chaud nous fait savoir ce matin que l’homme de Dieu a été « empoisonné par son épouse togolaise ». Le récit du film, raconté par la famille du défunt est à lire en page 3 du journal.

Très chers abonnés, c’est un plaisir de vous avoir servi ce matin. La revue de presse de ce matin rentre en gare. Merci de votre confiance renouvelée. À demain, pour une nouvelle édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    En négociations avec Song et Eto’o, Youssoupha Moukoko se blesse pour un mois

    Crise anglophone : Ayaba Cho Lucas revendique un autre attentat mortel

    Crise anglophone : Ayaba Cho Lucas revendique un autre attentat mortel