in

Cameroun : L’armée confirme la mort d’un chef séparatiste

BIR

C’est jeudi 21 mars dernier que le colonel Cyrille Serge Atonfack Guemo chef de la division communication de l’armée camerounaise, a confié à nos confrères de Koaci.com, la mort du chef séparatiste Ayeke.


BIR
Photo du BIR – DR

Dans un entretien, accordé à nos confrères, le colonel Atonfack a approuvé, l’élimination du chef de guerre séparatiste par les forces de sécurité camerounaises : « Ayeke a été tué dans le cadre d’opérations spéciales », a-t-il déclaré Koaci.

Selon le témoignage d’un déplacé de la crise anglophone interrogé par Koaci, « Ayeke était très sanguinaire. Il tuait les forces de l’ordre et arborait leur tenue pour incendier les écoles les hôpitaux et commettre des forfaits ».

Après Field Marshall présenté également comme un redoutable combattant séparatiste mort au Nigeria le 8 janvier 2019 où il s’était enfui suite à l’attaque de son camp le 28 décembre 2018, c’est Ayeke commandant en second qui avait pris le commandement des Opérations spéciales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    AbbeToussaint Zoulmade

    Cameroun : Un prêtre centrafricain assassiné à Ngaoundéré

    Bafoussam

    Bafoussam : Un jeune homme de 23 ans poignardé à mort