in

Cameroun : Après une vidéo sur Facebook, le ministre Beti Assomo sanctionne deux sous-officiers de gendarmerie pour corruption

DR

Cette sanction est la conséquence de la vidéo postée sur Facebook, il y a environ trois semaines présentant deux gendarmes, dont l’un est à califourchon sur une moto immobile, exigent de l’argent pour pouvoir laisser partir l’usager en infraction.

DR

Cette vidéo a suscité une vive indignation des internautes, qui ont critiqué énergiquement ces abus. Suite à cette diffusion, le ministère de la Défense a ouvert une enquête. « Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense informe l’opinion nationale que suite à la publication dans les réseaux sociaux d’une vidéo mettant en exergue des actes de corruption des personnels du Peloton routier motorisé de Bonabéri à Douala il y a quelques semaines, une enquête judiciaire a été ouverte par les services compétents du ministère de la Défense », indique  communiqué signé le 29 mai dernier  par Joseph Beti Assomo.

Bien plus, le communiqué souligne la culpabilité des deux gendarmes, assorti des sanctions à la mesure de l’acte de corruption. « Il ressort des conclusions de ladite enquête que les deux sous-officiers de la Gendarmerie nationale mis en cause sont coupables d’actes de corruption à ciel ouvert. Les intéressés ont été déchargés de leurs fonctions respectives et mutés dans l’intérêt du service; ils seront en outre traduits devant le conseil de discipline. Une enquête judiciaire a, par ailleurs, été ouverte en vue de leur poursuite devant le Tribunal militaire », ajoute le communiqué de Mindef.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    roger milla

    Roger Milla invité d’honneur de la 5e édition de la Nuit du football africain au Burkina

    Oyongo impact montreal

    Ambroise Oyongo en finale de la Canadian Championship