in

Cameroun : Grégoire Owona s’adresse à la brigade anti-sardinards

Cameroun : Grégoire Owona s’adresse à la brigade anti-sardinards

Il a y quelques mois, les activistes de la brigade anti-sardinards avaient tendu un traquenard à Grégoire Owona à Paris et qu’il avait sagement esquivé car il se trouvait plutôt à Yaoundé. Dans ce contexte de grand dialogue national, le membre du gouvernement se le rappelle comme hier et invite par conséquent ses frères de la diaspora à revenir aux meilleurs sentiments.

Cameroun : Grégoire Owona s’adresse à la brigade anti-sardinards
Membres de la B.A.S en réunion (c) Droits réservés

  Au moment où toutes les forces se mobilisent pour accueillir le grand dialogue national annoncé par Paul Biya au soir de 10 septembre 2019, Grégoire Owona invite aussi la BAS à la table d’échanges.

Le ministre du Travail et la sécurité sociale se rappelle qu’il y quelques mois, les membres du groupe d’activistes basé à la diaspora étaient armés jusqu’aux dents pour le déloger à Paris.

Malheureusement, il ne s’y est pas rendu. Le membre du comité central du RDPC leur demande donc de saisir cette occasion en or afin de d’exprimer librement leurs pensées.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet” data-lang=”fr”><p lang=”fr” dir=”ltr”>A mes frères et sœurs de la BAS, vous m&#39;avez pourchassé à Paris il y&#39;a quelques mois avec grand renfort de reportage… alors que je me trouvais à Yaoundé. <a href=”https://t.co/ZQnb7PYuaq”>https://t.co/ZQnb7PYuaq</a> <a href=”https://t.co/LandOROLWR”>pic.twitter.com/LandOROLWR</a></p>&mdash; Grégoire OWONA (@OwonaGregoire) <a href=”https://twitter.com/OwonaGregoire/status/1176557014459342848?ref_src=twsrc%5Etfw”>24 septembre 2019</a></blockquote>

<script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Nécrologie : Mort mystérieuse d’une surveillante générale à Obala

    Nécrologie : Mort mystérieuse d’une surveillante générale à Obala

    Cameroun : Grégoire Owona parle aux sécessionnistes

    Cameroun : Grégoire Owona parle aux sécessionnistes