in

Cameroun : Grégoire Owona réconforte Ernest Obama suite à son agression par la B.A.S à Paris

Cameroun : Grégoire Owona réconforte Ernest Obama suite à son agression par la B.A.S à Paris

Ernest Obama s’est exprimé sur son agression par la brigade anti-sardinards à Paris le 13 février 2020 au cours de l’émission Club d’Elites dont il est le présentateur sur la télévision à capitaux privés Vision 4.

Cameroun : Grégoire Owona réconforte Ernest Obama suite à son agression par la B.A.S à Paris
Grégoire Owona (c) Droits réservés

Le 13 février 2020, Ernest Obama a été attaqué à Paris en France par les membres de la brigade anti-sardinards (B.A.S) alors qu’il se trouvait dans la suite du président directeur général du groupe l’Anecdote Jean-Pierre Amougou Belinga dans le cadre du contrat commercial du la chaine de télévision Télésud.

De retour au pays, l’ancien directeur général de Vision 4 s’est dans un premier temps plaint du silence radio de la quasi-totalité des autorités suite à cet acte posé par ses bourreaux.

Le mutisme des autorités

« On remercie certains qui nous ont apporté leur soutien. Le président du Syndicat National des journalistes, Cabral Libii, le ministre Momo. Mais on note le mutisme du ministère en charge de la Communication face à cette attaque d’un journaliste à Paris. Le MINCOM est resté muet, Reporters sans Frontières est resté muet. Alors que lorsque c’est au Cameroun qu’un journaliste est interpelé on voit des réactions qui pleuvent. Peut-on parler de mutisme ou de complicité ? Dans tous les cas, le Groupe l’Anecdote prendra des mesures qu’il faut pour se défendre », s’est-il plaint au cours de l’émission Club d’élites sur Vision 4.

La réaction de Grégoire Owona

Par la suite, Grégoire Owona a tenu à condamner la violence quelles que soient les origines.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>Tout notre soutien et nos encouragements au journaliste Ernest Obama, à son employeur et à la presse après la malheureuse agression de Paris. Condamnons la violence d&#39;où qu&#39;elle vienne ! Vive la tolérance et la République.</p>&mdash; Grégoire OWONA (@OwonaGregoire) <a href=”https://twitter.com/OwonaGregoire/status/1229150622387183617?ref_src=twsrc%5Etfw”>February 16, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

Ernest Obama a par ailleurs indiqué que la procédure judiciaire a été enclenché. L’affaire suit son cours et l’on attend le dénouement.

L’affaire suit son court

« Nos avocats ont été mis à contribution pour suivre l’affaire. Une plainte a été déposée par notre collègue Guy EKwalla, qui n’est pas camerounais, il est belge, donc ressortissant de l’Union Européenne. Une plainte a également été déposée par l’hôtel, et nos avocats ont été mis à contribution pour suivre l’affaire. Les policiers nous ont informé que jusque-là aucune plainte n’avait été déposée, en dehors des casses des ambassades. Les autres attaques au-delà de l’ambassade n’avaient pas de plainte. Mais cette fois ci, une plainte a été déposée. Je pense que d’ici la fin de la semaine prochaine, on en saura un peu plus », a affirmé le journaliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Tueries au Nord-Ouest : Un député Français interpelle les dirigeants de son pays

    Tueries au Nord-Ouest : Un député Français interpelle les dirigeants de son pays

    Tueries des civils au Nord-Ouest : Akere Muna meurtri par la tragédie

    Tueries des civils au Nord-Ouest : Akere Muna meurtri par la tragédie