in

Cameroun : Des individus armés kidnappent deux hommes au Nord et laissent les numéros de téléphone

Cameroun : Des individus armés kidnappent deux hommes au Nord et laissent les numéros de téléphone

Selon le N°1295 du trihebdomadaire L’œil du Sahel, deux hommes âgés respectivement de 33 et 50 ans ont été kidnappés par les hommes lourdement armés dans la région du Nord.

Cameroun : Des individus armés kidnappent deux hommes au Nord et laissent les numéros de téléphone
Aperçu du village Ouro-Malloum (c) Droits réservés

 

Kaldapa Izawa, 33 ans et Téwaza Bouba, 50 ans ont été enlevés dans la nuit du 19 au 20 novembre 2019 par les hommes munis de « machettes, armes blanches et des fusils de guerres » dans la localité de Ouro-Malloum, arrondissement de Lagdo dans le Nord.

Selon les témoignages, les malfrats, au nombre de six, ont fait incursion dans le village aux environs de minuit et y ont semé la panique.

« Ils ont premièrement investi la chambre que j’occupais. Ils se sont saisis de moi et m’ont neutralisé. Ils m’ont demandé de les conduire dans la chambre de mon père. Sachant qu’ils cherchaient à le kidnapper, le leur ai fait comprendre que je n’étais qu’un employé dans cette concession et que le propriétaire des lieux n’était autre que mon patron et non mon père », relate Yougouda, un rescapé, dans les colonnes de Guibai Gatama.

Malheureusement, les hommes armés n’ont pas cru aux déclarations du narrateur, ont poursuivi leur chasse jusqu’à dénicher en premier lieu Kaldapa Izawa dans la chambre où il se trouvait avec l’une de ses épouses.

Entretemps, « Au bout de quelques dizaines de minutes, ceux qui étaient partis de chez nous sont revenus avec le voisin », confie Yougouda dans les colonnes de L’œil du Sahel.

Puis, « Ils ont demandé à mon père de prendre un blouson et une couverture lourde avec lui. Il est entré dans sa chambre et il a pris quelques habits avec lui. Dès qu’il est sorti, ils leur ont ligoté les poignets pour qu’ils ne s’échappent pas et les ont amenés avec eux », ajoute le rescapé.

Selon le journal, les ravisseurs ont laissé des numéros de téléphone et l’heure à laquelle les familles des otages les joindraient.

« Ils ont demandé aux familles des otages de les appeler le 20 à 20heurs. Ce qui a été fait. Mais rien de bon n’a encore filtré de leur conversation », déclare le chef de village Ouro-Malloum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Paris Saint-Germain : Un rebondissement de taille au sujet de l’avenir de Choupo-Moting

    Paris Saint-Germain : Un rebondissement de taille au sujet de l’avenir de Choupo-Moting

    Résolutions du sommet de la CEMAC : vers une réforme imminente du Franc CFA ?

    Résolutions du sommet de la CEMAC : vers une réforme imminente du Franc CFA ?