in

Cameroun : Cyril Bojiko porte son jugement sur Vision 4 et Equinoxe TV

Cameroun : Cyril Bojiko porte son jugement sur Vision 4 et Equinoxe TV

Invité de l’émission Médiasphère sur Sun + Tv le 30 novembre 2020, Cyril Bojiko a plutôt porté un jugement positif sur les deux chaines de télévision camerounaises parmi les plus regardées sur l’échiquier médiatique national.

Cameroun : Cyril Bojiko porte son jugement sur Vision 4 et Equinoxe TV
Cyril Bojiko (c) Droits réservés

Le président directeur général(PDG) de Radio Balafon a été appelé, comme le prévoit l’émission Médiasphère diffusée sur Sun+ Tv, à se prononcer sur la ligne éditoriale des médias.

Vision 4

Pour Cyril Bojiko, la chaine du « grand-frère » Jean Pierre Amougou Belinga est fidèle à sa ligne éditoriale qu’elle donné dès le départ : « Vision4 a son positionnement et s’assume. Je l’aime parce qu’elle assume ce qu’elle fait. Et Vision 4 est plus qu’une chaine d’engagement qu’une chaine autre. C’est une chaine d’engagement », pense-t-il.

 Alors que la télévision située au quartier Nsam à Yaoundé est sujette à beaucoup de critiques, Cyril Bojiko est ferme : « Vision 4 ça dépend d’où on se trouve. Pour d’aucuns c’est une très bonne chaine parce qu’elle apporte une réponse à leur besoin de communication. Pour d’autres, c’est une chaine dangereuse. Donc chacun pourrait dire n’importe quoi sur n’importe qui. Tout dépend de la perception qu’on a de la chose. Pour moi, c’est une chaine pour laquelle j’ai un immense respect parce qu’elle est restée cohérente depuis le début. Elle a choisi sa ligne et l’assume pour l’instant », a-t-il reconnu sur Sun+ TV. 

 Equinoxe TV

Pour ce qui est de la télévision de Séverin Tchounkeu, le PDG de Radio Balafon estime que même si elle a un positionnement aux antipodes de celui de Vision 4, elle s’assume cependant : « Equinoxe ; le contraire de Vision 4, tout l’opposé. Une chaine également qui s’assume et que je respecte. Parce que les gars ont positionnement. Vous voulez, aboyez, c’est pour vous là-bas », a-t-il lancé.

Rappelons tout de même que l’une et l’autre télévision avaient déjà été blâmées soit par l’organe régulateur des médias au Cameroun qu’est le Conseil national de la Communication(CNC) ou encore par ministre de la Communication René Emmanuel Sadi et quelquefois, le ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : La circulation coupée sur la route Ébolowa- Mvangan

    Djaïli Amadou Amal remporte le prix Goncourt des lycéens 2020 et reçoit des félicitations tous azimuts

    Djaïli Amadou Amal remporte le prix Goncourt des lycéens 2020 et reçoit des félicitations tous azimuts