in

Cameroun : Cabral Libii réagit à la sortie de Charlotte Dipanda appelant à la transition

Cameroun : Cabral Libii réagit à la sortie de Charlotte Dipanda appelant à la transition

L’honorable Cabral Libii vient de donner son avis sur les sorties médiatiques d’une classe d’artistes dits engagés sur les sujets phares de l’heure au Cameroun.

Cameroun : Cabral Libii réagit à la sortie de Charlotte Dipanda appelant à la transition
Hon. Cabral Libii (c) Droits réservés

 Cabral Libii encourage…

La publication du député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN) sur son compte Twitter ce 26 mai 2020 survient au moment où les propos de l’artiste musicienne Charlotte Dipanda sur le plateau du programme Vous+Nous sur la chaine de télévision Voice Of America (VOA) le 22 mai 2020 font les choux gras de la presse. 

L’homme politique cautionne qu’il est du ressort des stars en l’occurrence de s’adresser à leur public pour marquer leur désaccord sur un sujet quelconque d’actualité : « Objection de conscience de la part des personnes publiques ou ayant acquis une remarquable notoriété dans un domaine d’activité est une marque d’implication qu’il faut encourager. Il est donc souhaitable que les artistes en l’occurrence, s’adressent davantage à leurs fans », a formulé le candidat classé troisième la présidentielle du 7 octobre 2020.

{source}

<blockquote class=”twitter-tweet”><p lang=”fr” dir=”ltr”>L&#39;objection de conscience de la part des personnes publiques ou ayant acquis une remarquable notoriété dans un domaine d&#39;activité est une marque d&#39;implication qu&#39;il faut encourager. Il est donc souhaitable que les artistes en l&#39;occurence, s&#39;adressent davantage à leurs fans.<br>CL</p>&mdash; Cabral LIBII (@CabralLibii) <a href=”https://twitter.com/CabralLibii/status/1265196202888433666?ref_src=twsrc%5Etfw”>May 26, 2020</a></blockquote> <script async src=”https://platform.twitter.com/widgets.js” charset=”utf-8″></script>

{/source}

En effet, face à la journaliste française Ekia Badou le 22 mai dernier, l’auteure du titre à succès « Coucou » a donné son point de vue « sans rancune » sur l’alternance au sommet de l’Etat : « …Moi je pense qu’il est temps qu’on nous propose autre chose. Il est temps que le Cameroun se développe. Parce que tant qu’il n’y a pas d’alternance, il n’y a pas véritablement de développement possible. Je pense que l’État actuel est arrivé à bout de ce qu’il pouvait proposer au Cameroun et que, humblement il gagnerait à céder la place à une nouvelle gouvernance.  Sans rancune (Rires) », a-t-elle lancé.

Des propos qui suscitent sans cesse une vague de polémiques dans les médias et réseaux sociaux.

Notons que bien avant cette dernière, Richard Bona n’est pas tendre envers le régime actuel. Dans son nouveau single intitulé « Ngarbuh », il se libère et exprime son lyrisme.

https://www.youtube.com/watch?v=hZ1vIsR0OE0&feature=emb_title

Valsero et autres Longuè Longuè ne pratiquent non plus la politique de l’Autriche depuis des lustres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Nourane Fotsing va orienter sa dotation d’achat de véhicules dans la lutte contre le Covid-19

    Cameroun : Nourane Fotsing va orienter sa dotation d’achat de véhicules dans la lutte contre le Covid-19

    Lynda Raymonde : « les artistes camerounais d'essence ont le droit et la liberté d'exprimer leur opinion »

    Lynda Raymonde : « les artistes camerounais d’essence ont le droit et la liberté d’exprimer leur opinion »