in

Cameroun : 800 ex combattants réintégrés dans des activités génératrices de revenus

Le bilan a été dévoilé par le coordonnateur du Comité national de démobilisation, de désarmement et de réintégration(DDR), Faï Yengo Francis.


Des ex combattants (c) Droits réservés

Deux ans après la mise sur place du Comité national de démobilisation, de désarmement et de réintégration(DDR), le coordonnateur, Faï Yengo Francis a affirmé au microphone de la CRTV que « 800 ex combattants réintégrés dans des activités génératrices de revenus ».

A en croire l’ancien gouverneur, les ex combattants de Boko Haram ou encore de la crise anglophone sont formés à près de dix métiers dans les centres de DDR.

Il aussi profité de l’occasion qui lui été offerte de dresser le bilan en deux ans pour appeler les jeunes qui n’ont pas déposé les armes à le faire afin de jouir des mêmes privilèges que leurs ex camarades.

De mémoire, ce fut le 30 novembre 2018 que le chef de l’Etat créa le CNDDR des ex combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord et ceux de la crise qui sévit dans les régions d’expression anglaise à savoir, le Nord-Ouest et le Sud-ouest.  

Le chef des Forces armées avait confié la tête de cette institution à l’ancien gouverneur des régions du Centre et du Littoral, Faï Yengo Francis le 4 décembre 2018.

Faï Yengo Francis a eu un adjoint au Comité national de Désarmement, de Démobilisation et de Réintégration le 2 septembre 2020, au nom du Lieutenant-Colonel Ekosso Lysonge Francis, nommé par le président Paul Biya 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Nalovv

    Relâchement des mesures barrières contre le coronavirus : Nalova Lyonga durcit le ton !

    La 11ème matinée nationale de prière pour le Cameroun aura lieu ce vendredi !