in

Burkina-Faso, Nanoro : Un cultivateur meurt en utilisant son fétiche “anti-fusil” et crée la stupéfaction

Crâne au Nigéria
Crânes souvent utlisés pour des fétiches

Crâne au Nigéria

Le sieur Boureima Sankara est un cultivateur de son état dans le village de Soum dans la commune de Nanoro. Il voulait être invincible aux armes à feu, c’est finalement ce qui va l’emporter. Il s’est en effet rendu chez un féticheur dans une localité voisine pour se faire confectionner un talisman anti-fusil. Après fabrication, vient le moment de la démonstration.


C’est alors que le féticheur voulait prouver l’efficacité de son gris-gris que notre cultivateur se portera lui-même volontaire. Arborant son amulette, il bombera le torse attendant le coup de feu. Boureima Sankara n’est plus là pour savoir si le gris-gris qu’il a commandé marche ou pas. Touché mortellement à la poitrine, il succombera sur place.
Alertés par le bruyant coup feu les habitants de la localité, viendront constater son décès. Le Police s’est aussitôt emparée du féticheur qui en attente de son procès, est derrière les barreaux. Tous ceux à qui il a confectionné un quelconque gris-gris ou encore une décoction contre tel ou tel mal, réfléchiront sûrement par deux fois avant de l’utiliser.

© afrik53.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un bébé Africain

    Côte d’Ivoire : le corps d’un bébé découvert dans un sac à main à Yopougon

    Point de vue: CANAL D’OR perd-t-il de sa crédibilité ?

    Point de vue: CANAL D’OR perd-t-il de sa crédibilité ?