in

Bruno Bidjang ou la nouvelle risée de la toile au Cameroun

Bruno-Lions-a-genoux.JPG

Le journaliste de Vision 4 en a eu pour son compte. Suite à une sortie incendiaire réclamant une bastonnade des Lions indomptables pour avoir exécuté l’hymne nationale à genoux, Bruno Bidjang a été violemment pris à partie par les internautes au point où il s’est résolu à effectuer un mea culpa.

Bruno-Lions-a-genoux.JPG

« Cher Bruno Bidjang, dans l’avenir, avant de vous exprimer ou d’écrire un texte, rassurez-vous toujours que ce que vous allez dire et/ou écrire est plus important que votre silence. Ne donnez pas l’impression d’être le plus futé. Votre texte est juste un galimatias. Sagement, vôtre », conseille un internaute à Bruno Bidjang.  « Je ne sais pas qui a dit à ce « journaliste » que le fait de passer à la télé lui attribue une intelligence inouïe », réagi un autre.

Certains commentaires se sont montrés plus crus. C’est l’exemple d’un internaute qui l’invite à retourner à l’école. «Il faut aller terminer ta formation à l’ESSTIC, c’est important », écrit-il.

A l’origine de ce déferlement de réactions peu courtoises vis à vis de Bruno Bidjang, une sortie maladroite de ce dernier à propos du geste fort réalisé par les joueurs camerounais le 12 novembre 2020 au moment de l’exécution de l’hymne national pendant le match face au Mozambique. «Normalement ces gars devaient être conduits dans une cellule pour y passer au moins une semaine avec 3 bastonnades par jour chacun. Mais mon Dieu ! On n’exécute pas l’hymne national à genoux», s’était indigné Bruno Bidjang avant de provoquer le courroux de ses followers.  

Le mea culpa

Dimanche dernier, le présentateur de l’Entretien est revenu sur sa publication en partageant un message d’excuses adressé aux Lions indomptables et à tous ceux qui se sont sentis offusqués par ses propos. Lebledparle.com vous propose ci-dessous l’intégralité dudit message.

Bonjour, dans le cadre de mes différentes recherches, je viens d’apprendre que dans des cas exceptionnels, les joueurs peuvent sur autorisation des autorités administratives exécuter l’hymne national à genoux.

Si c’était le cas des Lions indomptables du Cameroun, je leur présente toutes mes excuses ainsi qu’à tous ceux que j’ai offensé dans ma récente publication.

Notre objectif est d’apprendre à nos plus jeunes frères les valeurs patriotiques qui sont de plus en plus bafouées parmi lesquelles le respect des emblèmes et sceaux de notre pays.

Excellent dimanche à tous et particulièrement aux Lions indomptables du Cameroun!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Banan

      Cinéma : Une actrice camerounaise récompensée au Burkina Faso

    Concon-.JPG

    Les Lions indomptables maltraités à leur arrivée au Mozambique : La réaction de Conceiçao