in

Braquage au Togo : Le ministère camerounais de la défense reconnait ses « brebis égarées »

Braquage au Togo : Le ministère camerounais de la défense reconnait ses « brebis égarées »

Trois des cinq membres du gang qui a perpétré un vol à main armée en avril dernier au Togo ont été identifiés samedi 30 mai comme appartenant à l’armée camerounaise dans un communiqué du Chef de division de la Communication du ministère de la défense.

 

Braquage au Togo : Le ministère camerounais de la défense reconnait ses « brebis égarées »
illustration (c) Droits reservéss

Interpellés par les Forces de la Police judiciaire du Togo le Jeudi 28 mai 2020, le groupe de 5 Camerounais avait tenté de s’emparer arme aux mans d’un véhicule appartenant à un homme d’affaire togolais.

La vérification de l’identité des accusés permettra de découvrir que dans la bande se trouve « 03 militaires en indélicatesses notoire avec le Service » : Soldat de  1ere classe Essimbi Francis, Sergent Oumarou Abou Fadil et le second maitre Ewoundjo Elle Serges Hubert pour qui le communiqué précise que « les procédures règlementaires, disciplinaires et administratives prévues par les textes en vigueur dans les Forces de défense ont été toutes été enclenchées dans les délais prévus ».

 Concluant ses propos, le Capitaine de Frégate Atonfack Guemo, rassure que « le Ministère de la défense décline sa responsabilité pour les forfaits de ces hommes en rupture des liens organiques avec lui et complètement détachables du service ».

Rappelons que ces trois « brebis égarées » de l’armée camerounaises et deux de leurs complices sont accusés de port illégal d’armes et tentative de vol à mains armées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Un immeuble de quatre niveaux s’effondre sur les occupants à Douala

    Cameroun : Un immeuble de quatre niveaux s’effondre sur les occupants à Douala

    Charles Atangana Manda tacle Charlotte Dipanda : « elle vient de perdre une occasion en 2020 de la boucler »

    Charles Atangana Manda tacle Charlotte Dipanda : « elle vient de perdre une occasion en 2020 de la boucler »