in , , ,

Boris Bertolt : « Eto’o ne sait même pas ce qu’il fait »

Boris Bertolt : « Eto’o ne sait même pas ce qu’il fait »

Des propos du lanceur d’alerte qui font suite aux déclarations de Samuel Eto’o sur le nouvel équipementier de la Fécafoot lors de la session du Comité exécutif de l’instance.

Samuel Eto’o revient sur la question du nouvel équipementier de la Fécafoot, Boris Bertolt en fait autant. « Samuel Eto’o quand tu courais derrière un ballon nous on allait à l’école respecte nous quand même », tels sont les mots de début du texte du lanceur d’alerte. Un texte qui intervient une semaine après celui dans lequel Boris Bertolt expliquait comment et pourquoi One All Sports n’est pas le bon choix pour la Fécafoot et le Cameroun.

Lebledparle vous propose l’intégralité de ce texte qui sonne comme une indignation :

« Si la célébrité conférait tous les passes-droits, Michael Jordan aurait été président aux États-Unis ; Pelé au Brésil ; Okocha au Nigéria ; Messi en Argentine ou Diouf au Sénégal. Quel que soit qui on est, lorsqu’on assume des responsabilités publiques, lorsqu’on s’engage à gérer des fonds publics, l’on se soumet aux règles qu’impose la vie publique à savoir : la transparence et la bonne gouvernance.

Samuel Eto’o le président de la Fécafoot déclare ce jour au Comité exclusif : « Suite à la rupture du contrat avec le Coq sportif pour non respect des clauses contractuelles… c’est One All Sports, une firme américaine, qui a été retenue.

Le choix du nouvel équipementier aura un impact sur le développement du football sur l’ensemble du territoire national, particulièrement sur le football jeune ».

Cette déclaration est simplement une insulte à l’endroit des camerounais. De quelle entreprise américaine parle-t-il ? Dans quel État One All Sports a-t-elle été enregistrée ? Quels sont les responsables de cette société ? Quel contrat a t-elle exécuté ? Depuis combien de temps exerce-t-elle aux États-Unis ? Quels sont ses partenaires aux États-Unis ?

Ces déclarations vont le suivre et il aura des sérieux problèmes. Pour un individu qui a déjà été condamné pour fraude fiscale en Europe, notamment en Espagne, utiliser le nom des États-Unis pour une opération qui pue la corruption et le blanchiment d’argent c’est incensé. Il n’y a que des incultes en matière de criminalité financière qui peuvent conseiller Eto’o de poursuivre sur ce chemin.

Quand Eto’o Fils jouait aux ballons, nous on allait à l’école. Eto’o ne sait même pas ce qu’il fait. On lui a dit au quartier va prendre une société qui va vendre les maillots, tu mets un blanc devant et tu récupères le reste par derrière. Les Camerounais n’aiment pas les Français, ils vont accepter.

Mais comme Samuel aime la mafia et tout ce qui est louche il est allé. Il n’a même pas réfléchi. Aussi parce qu’il est financièrement un peu à genoux. Mais il ne s’imagine même pas dans quoi il s’apprête à tremper. Après il dira que ce sont ses avocats et conseillers qui l’ont trompé. Non Samuel. Il y a aujourd’hui assez d’éléments qui montrent que c’est toi qui as monté toute cette mafia pour t’en mettre plein les poches, estimant avoir la protection de tes amis à la présidence de la République.

Je t’aurai prévenu. Nous ne sommes pas tous des idiots et des faussaires dans ce pays. Je vais dénoncer ce banditisme dans lequel tu embarques l’Etat jusqu’au bout. Car c’est une insulte à l’intelligence de tout un peuple. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Tenor et Eunice sous le feu des projecteurs

    Opinion : Eunice se plaint des infidélités exagérées de Tenor. Mais à quoi vous vous attendez ?

    Carimo_Moungue

    Qui est Carine Mongoue, la femme derrière Carimo Empire ?