in

Banda Kani s’en prend à Joseph Chebonkeng « Comme ce petit journaleux a osé attaquer le panafricanisme, il aura la riposte des panafricanistes »

Banda Kani s’en prend à Joseph Chebonkeng « Comme ce petit journaleux a osé attaquer le panafricanisme, il aura la riposte des panafricanistes »

Intervenant à la matinale sur DBS TV, André Banda Kani s’est offusqué de la décision de Joseph   Chebonkeng Kalabubse de suspendre certains directeurs de publications au rang desquels, le panafricaniste Stive Ngos.

Banda Kani s’en prend à Joseph Chebonkeng « Comme ce petit journaleux a osé attaquer le panafricanisme, il aura la riposte des panafricanistes »
Banda Kani (c) Droits réservés

Parmi les trois hommes de médias suspendus pour une durée déterminée par le président du Conseil national de la Communication(Cnc) le 5 juillet 2021, figure Stive Ngos de DBS Tv.

Le verdict du journaliste émérite de la Crtv, Joe Chebonkeng Kalabuse a mis Banda Kani dans tous ses états au point qu’il l’a considéré comme une déclaration de guerre qui aura une riposte conséquente.

« Le petit journaleux qui est au CNC là, il n’est pas né, qu’il rentre se renseigner. Et comme il nous déclare la guerre, on lui fera la guerre. Ce petit journaleux-là qui a la faveur d’un décret, se croit autorisé à juger un combat multimillénaire. Il n’était même pas encore né, il ne savait pas s’il allait naitre, il ne sait pas ce que sait, ce n’est pas à son niveau…», s’est indigné le président national du Nouveau Mouvement populaire (NMP).

{source}<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/video.php?height=420&href=https%3A%2F%2Fweb.facebook.com%2FMediatudecmr%2Fvideos%2F828893177733878%2F&show_text=false&width=560&t=0″ width=”560″ height=”420″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowfullscreen=”true” allow=”autoplay; clipboard-write; encrypted-media; picture-in-picture; web-share” allowFullScreen=”true”></iframe>{/source}

Pour rappel, Joe Chebonkeng avait été nommé le 4 juin 2021 par décret présidentiel. Il remplace au CNC, son ancien collègue, Peter Essoka, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Un mois après sa nomination, le journaliste d’expression anglaise semble mettre en exergue l’adage, c’est au pied du mur qu’on reconnait le maçon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    [Tribune] Caroline Meva : « L’obligation de vaccin contre la Covid-19 est une violation des droits de l’homme et des libertés individuelles »

    [Tribune] Caroline Meva : « L’obligation de vaccin contre la Covid-19 est une violation des droits de l’homme et des libertés individuelles »

    Cameroon Digital Boost se mobilise pour l’inclusion de la jeunesse dans le développement du numérique au Cameroun

    Cameroon Digital Boost se mobilise pour l’inclusion de la jeunesse dans le développement du numérique au Cameroun