in

Auréole Tchoumi : « Les Camerounais doivent savoir que s’ils envoient Cabral Libii à Etoudi, il va faire pire que Paul Biya »

Aureoli

A peine la brouille entre Me Alice Nkom et l’honorable Cabral Libii s’est calmée que ce dernier reçoit encore des flèches de certains hommes politiques et même des hommes de médias.  

Aureoli
 Auréole Tchoumi  (c) Droits réservés

Ces derniers temps, l’ancien militant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais(RDPC), Saint Eloi Bidoung n’est pas très doux envers le député du Parti camerounais pour la Réconciliation nationale(PCRN).

Dans le même veine, Auréole Tchoumi journaliste et chroniqueur permanent sur ABK radio tacle Cabral Libii, relativement à sa présence lors de la reprise des rails, du train Inter-City Douala-Yaoundé, le 29 avril 2021, aux côtés du ministre des Transports Jean Erbest Massena Ngalle Bibehe et d’autres personnalités.

« Monsieur Cabral LIBII n’a pas de vision politique, ceux qui le connaissent le savent. On ne répond pas à tout! Les camerounais doivent savoir que s’ils envoient Cabral à Etoudi, il va faire pire que Paul Biya, il va endormir le pays. Cabral Libii gagnerait à revoir ses relations publiques. Qu’il arrête de coller son image à certaines sorties telles que l’inauguration de ce train », a déclaré le confrère sur ABK radio ce 30 avril 2021.

Encore Cabral Libii!

Pour rappel, il y a quelques semaines, Cabral Libii et Me Alice Nkom se sont offerts en spectacle dans les médias et réseaux sociaux. Pour cause, les propos de l’avocate qui traitaient le jeune député de « naïf », lequel avait tôt fait de lui renvoyer la « senescence ».

Le candidat classé 3ème à la présidentielle du 7 octobre 2018 répondra-t-il aussi à ces dernières provocations ?

Let wait and see !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Camerarr

    Canal 2 annonce des poursuites contre des agents de la police municipale de Yaoundé 5 pour avoir bastonné leurs journalistes

    Commission des droits de l’Homme du Cameroun : Dénis Nkwebo prête serment !